jeudi 31 juillet 2014

L'épreuve Tome 2 : La Terre Brûlée de James Dashner




Bonjour à tous!

Comment allez vous en ce dernier jour du mois? Tout d'abord, je tiens à souhaiter un joyeux anniversaire à ma copine Coralie,aka Gwenlan, une des fondatrices du blog La Malle Aux Livres, que je ne vous présente plus!

Ensuite, et bien je dois avouer que je suis bien contente de venir rédiger aujourd'hui cette chronique car, dès demain je vais devoir faire mon bilan du mois... et La Terre Brûlée est le dernier livre que j'ai lu sur le mois de juillet donc... je suis enfin à jour!! Enfin, je le serai à la fin de cette chronique.

Alors, alors, comme d'habitude.. voici la quatrième de couverture:

Thomas et les autres survivants regretteraient presque la vie dans le Labyrinthe. Ils avaient de la nourriture, un abri et une certaine sécurité...

Or le monde qu’ils découvrent à l’extérieur a été ravagé par l’apocalypse. La terre est dépeuplée, brûlée par les éruptions solaires et par un nouveau climat ardent. Plus de gouvernement, plus d'ordre… et des hordes de gens infectés en proie à une folie meurtrière qui errent dans les villes en ruine.

Au lieu de liberté, Thomas et les autres se trouvent confrontés à une nouvelle épreuve imaginée par le WICKED. Ils doivent traverser la Terre Brûlée, la zone la plus dévastée, pour atteindre un refuge sans doute paradisiaque. Mais l'atteindront-ils à temps malgré tous les obstacles qui se dressent sur leur route ?

************************************************************************************


Je dois vous avouer que ce roman était un des premiers que je pensais lire pendant mes vacances.. juste après Eleanor & Park.. sauf qu'au moment de le trouver dans ma liseuse.. je me suis rendue compte que j'avais oublié de l'y transférer... j'ai du attendre d'avoir un ordi et une connexion internet pour le récupérer sur mon skydrive et pouvoir enfin le lire.

La Terre Brûlée est donc le deuxième tome de la trilogie de James Dashner, après Le Labyrinthe, dont vous pouvez lire ma chronique ici.

Donc,  comme je vous l'avez dit, j'ai beaucoup aimé le premier tome, et je dois dire que je ne sais pas trop quoi penser du deuxième. Cependant, c'est courant que dans une trilogie, le deuxième tome laisse un peu à désirer... Il est.. bien..mais..c'est ici le mais qu'il faut retenir. Quand je l'ai terminé, j'ai longtemps hésité entre enchaîner sur le troisième tome ou attendre.. Finalement, j'ai préféré attendre pour bien repenser à ce tome.

Donc, Thomas et ses amis blocards sont sortis du labyrinthe pour se retrouver.... face à une nouvelle épreuve.. On apprend donc que le Wicked a organisé leur sortie du labyrinthe et que tout ça fait parti d'un plan. Voici donc nos blocards lancés dans une nouvelle épreuve pour espérer cette fois si recevoir le remède à la Braise, cette maladie qui a touché les 3/4 de l'espèce humaine après les éruptions solaires...

Thomas a de plus en plus de souvenir de sa vie avant de rentrer dans le labyrinthe mais comme Thomas, on a du mal à comprendre quel est son rôle dans tout ça. Plus on avance dans l'histoire et moins c'est clair. Les méchants d'hier semblent être les gentils quand aux gentils.. peut être ne le sont ils pas tant que ça. Bref.. on est paumé autant que Thomas.

Alors ce qui ne m'a pas plus, c'est justement ces gentils qui deviennent méchants et j'avoue que j'espère que tout rentrera dans l'ordre à la fin du troisième tome.. j'ai un peu peur d'apprendre que Thomas est en fait un méchant, qu'il a tort sur toute la ligne même si je dois avouer que ça serait une fin intéressante..

Il y a de fortes chances que j’enchaîne sur le troisième tome après mon roman en cours...

Et donc voici enfin la bande annonce en VF^^


mercredi 30 juillet 2014

Pouvoirs Obscurs (Trilogie) de Kelley Armstrong



Et encore une fois, bonjour!!!!


Je me met à jour aujourd'hui, plus que deux chroniques de retard en comptant celle ci, donc ce soir ou demain grand maximum, je serai à jour!

J'espère que vous êtes toujours motivés pour me lire et que je ne vous abreuve pas de chroniques au point de vous dégouter.

Encore une trilogie, et comme pour les Mc Cabe, j'ai décidé de ne faire qu'une chronique pour ces trois romans.

Voici donc les quatrièmes de couverture:

Tome 1

Si Chloé était dans un film, personne ne douterait d'elle quand elle avoue voir des fantômes. Dans la vraie vie, son père et sa tante l'envoient à Lyle House, un institut psychiatrique spécialisé pour ados. Les médecins prétendent qu'elle souffre de schizophrénie...
Mais d'autres pensionnaires ont l'air, eux aussi, de cacher d'étranges secrets... Ce n'est sûrement pas une coïncidence.
Aussi, quand un de ses camarades lui dit qu'elle est peut-être nécromancienne, Chloé décide de découvrir la vérité sur son pouvoir et ur l'endroit mystérieux où elle est enfermée...

Tome 2

Chloé menait une vie banale... jusqu'au jour où elle s'est mise à réveiller les morts.

Chloé est le fruit d'une expérience scientifique : non seulement elle voit des fantômes, mais elle réveille les morts, sans même le vouloir. Ce n'est pas le genre de pouvoir qu'elle aurait rêvé d'avoir un jour...

Sa vie est menacée par ceux qui l'avaient choisie comme cobaye. Accompagnée de ses trois amis doués eux aussi de pouvoirs surnaturels, Chloé doit trouver quelqu'un qui l'aidera à sauver sa peau et à retrouver sa liberté.

Tome 3

Les quatre adolescents en fuite ont enfin trouvé un refuge provisoire, mais peuvent-ils vraiment faire confiance à ceux qui disent vouloir les aider ? Après tant d'épreuves et de trahisons, Chloé doit faire face à ses responsabilités et apprendre à maîtriser ses pouvoirs... et ses émotions. Son coeur de nécromancienne balance entre magie et loup-garou, niais ce n'est pas le moment de se laisser distraire : la survie passe avant tout. Cette fuite effrénée cessera-t-elle un jour ?


*****************************************************************************************

Ces romans là aussi étaient dans ma PAL depuis quelques temps et je dois avouer que si je les ai rajouté,c'est parce que je suis complètement fan de l'autre saga de Kelley Armstrong: Femmes de l'AutreMonde. J'attends avec impatience la sortie du tome 10 pour enfin pouvoir rédiger ma première chronique sur cette série que j'aime beaucoup.

Dans la trilogie Pouvoirs Obscurs, Kelley Armstrong vise ici un public plus jeune, à travers des romans Young Adult. Les personnages sont donc des adolescents de 15 à 16 ans.

L'héroïne principale, Chloé qui le jour de ses premières règles (à 15 ans) découvre qu'elle peut voir des fantômes... forcément elle pique une crise, et la voilà enfermée dans un centre spécialisé où on lui diagnostique une schizophrénie.. Hmmm forcément Chloé n'est pas d'accord, d'autant plus qu'elle ne semble pas être la seule à avoir des "pouvoirs". Chloé apprend alors qu'elle est nécromancienne.

Et nous voilà parti à nouveau dans l'univers des femmes de l'autre monde. Avec tous les codes, toutes les règles que Kelley Armstrong a déjà mis en place dans cette saga et qu'on retrouve avec plaisir. Comme dans les Femmes de l'Autre Monde, l'héroïne, Chloé va devoir se battre pour survivre, apprendre à maîtriser ses pouvoirs dont elle n'avait jamais entendu parler et découvrir tout cet Autre Monde, avec ces différentes espèces et leurs différents pouvoir.


Ce que j'ai bien aimé dans ce roman c'est que lorsque Chloé découvre qu'elle voit des morts, qu'elle peut leur parler, les ressusciter et les contrôler.. et bien elle flippe! Chloé c'est juste une ado normale, un peu trop sage et naïve, dont la vie bascule du jour au lendemain et qui essaye de s'habituer à ce que sera sa vie maintenant.

Dans sa quête, elle est aidée de Simon, un sorcier (dans la saga Femmes de l'AutreMonde, on les appelle des mages.. je pense qu'il s'agit ici d'un problème de traduction mais je n'en suis pas sure) et de son demi frère Derek un loup garou.. et là, mon petit coeur de midinette bat très très fort! Va t on avoir droit au remake de mon couple préféré dans la saga version adulte? Une nécromancienne et un loup garou? Jamie et Jeremy? Et bien... je vous laisse le découvrir^^

Au delà de ce triangle "amoureux" il y a bien sur d'autres personnages; Tori, une petite sorcière qui est une vraie peste au début mais se révèle être tout simplement une gamine paumée, Liz, qui sera vraiment utile au petit groupe. Et tous les méchants qui retenaient prisonnier les gamins et qui essayent de les éliminer à tout prix.

Les trois romans s’enchaînent sans hésitation, l'intrigue est vraiment bien tournée et les rebondissements ne manquent pas.

Le seul petit bémol que j'ai à faire, c'est qu'on ne fait qu'évoquer les personnages des Femmes de l'Autre Monde à tel point qu'on ne sait pas vraiment si l'auteur fait se situer les deux saga dans la meme réalité. Il s'avère que oui, mais je pense que j'aurai aimé un vrai cross over entre les deux saga.


En résumé, une bonne saga Youg Adult qui peu permettre à un public plus jeune de faire un premier pas dans l'univers de Kelley Armstrong en attendant de pouvoir lire les Femmes de l'Autre Monde.

Les McCabe ( trilogie) de Maya Banks





Bonjour bonjour

J'ai longtemps hésité sur le fait de faire une ou plusieurs chroniques pour la saga des Mc Cabe de Maya Banks mais deux choses m'ont faite pencher pour la chronique unique:
- le retard que j'ai prit dans mes chroniques vu le nombre de livres que je dévore pendant les vacances.
- le fait que j'ai lu les trois romans à la suite.

Donc je vous laisse avec les quatriemes de couverture de ces trois romans:

Tome 1
Mairin est la fille illégitime du roi d'Ecosse. Quand elle est faite captive, elle comprend qu'elle est un enjeu dans les nombreux complots contre son père. Elle est secourue et devient la prisonnière d'Ewan McCabe, un Highlander.

Tome 2
Dans l’Écosse du Moyen Âge, les moeurs sont parfois impitoyables. Rejetée par les membres de son clan, Keeley McDonald a été trahie par tous ceux qu’elle aimait. Pourtant, son coeur est pur et noble. Aussi, quand elle aperçoit un guerrier entre la vie et la mort, elle le recueille, le soigne, puis succombe à la tentation. Caresses exquises, étreintes passionnées, le bel Highlander l’ensorcèle. Et lui fait courir un immense danger…

Tome 3
Alaric McCabe était promis à Rionna McDonald, mais il en aimait une autre. Alors son frère Caelen a pris sa place. Et voici Rionna nantie d'un époux bien impressionnant. Elle qui croise le fer comme un homme ne peut s'empêcher d'être intimidée par ce guerrier taciturne, apparemment peu pressé de consommer leur union. Est-ce par indifférence ou par égard ? Comme elle, Caelen ne s'est marié que pour le bien de leurs deux clans menacés par des traitres. Mais bientôt c'est elle qui attend et espère ses étreintes...
******************************************************************************************

J'avais ces romans dans ma PAL depuis bien longtemps.. presque un an à vrai dire. C'est ma copine Roxane qui me les avait envoyés et qui m'en avait dit beaucoup de bien. C'est elle aussi qui m'avait conseillé Les Chroniques de MacKayla Lane de Karen Marie Moning que je ne peux que trop vous conseiller. (Un bijou cette saga et Barrons....grrrrr il dormirait pas dans la baignoire celui là^^)

Bref, allez savoir pourquoi je ne m'étais pas plongée avant dans les aventures de ces highlander. Pourtant j'adore les highlander.. j'ai dévoré les romans de Diana Gabaldon (qui vont enfin etre adaptés à la télé, premier épisode le 9 aout) et je suis toujours folle amoureuse de Jamie, mais je ne sais pas pourquoi.. pas envie à ce moment là qu'un autre highlander vienne le détronner dans mon coeur de midinette.

Et puis Gwenlan nous a proposé un swap sur le theme des Highlander pour le mois de juillet, sauf qu'impossible pour moi d'y participer vu que je partais en vacances et qu'en plus je devais préparer le colis d'anniversaire de la miss^^. Mais voilà, Highlander par ci Highlander par là, je me suis enfin décidée à lire le premier tome de Mc Cabe, puis le deuxieme, puis le troisieme. Et je ne le regrette pas.

Chaque roman met en scene un des freres Mc Cabe. J'avoue qu'à la fin du premier j'étais un peu déçue de changer de frère parce que j'aimais bien Ewan.. et puis.. j'aimais encore plus Alaric à la fin du deux. Et à la fin de la trilogie, j'étais également sous le charme de Caelen.

Les trois romans sont donc liés mais peuvent etre lu séparément. A chaque fois il y a une intrigue et une fin. Meme si on retrouve la trame principale dans les trois romans.. je ne sais pas si je suis claire... En gros quand on fini un tome on n'est pas sur sa faim. Mais on est content de retrouver les personnages et l'univers dans le tome suivant.


Comme dans les romans de Diana Gabaldon, ces livres nous permettent d'en apprendre un peu plus sur la vie à cette époque. Ce qui m'a plus également c'est que derrière chaque homme, il y a une femme (vierge...) et bien entendu, les trois frères Mc Cabe sont des amants attentionnés, les trois femmes de leur vie découvrent les plaisirs de l'amour et en redemandent.. Hey.. on est dans un roman J'ai lu pour Elle, pas dans un roman historique.

Donc il y a de l'amour un brin d'érotisme, de l'aventure et des héros super sexy et virils.

L'intrigue de fond est prenante. Suffisamment pour qu'on se laisse prendre et qu'on ait hâte de découvrir la suite, en plus de l'histoire d'amour naissante entre le Highlander et sa belle. Le rythme est bien écrit et on ne peut que se prendre d'affection pour les frères Mc Cabe, qui, quoi qu'il arrive font passer leur devoir envers leur clan avant leur bien être et qui sont prêt à tout pour protéger leur femme.

Les femmes de ces romans quand à elle, au delà de leur innocence en ce qui concerne les choses de l'amour, sont des femmes fortes, et indépendantes (sauf peut être Mairin au début mais elle se rattrape vite.) Elles n'aiment rien de mieux que de faire tourner leurs hommes en bourrique et d'essayer de se sauver. Mais c'est ce qui met du piquant dans leur histoire d'amour.

Sans oublier tous les personnages secondaires qui donnent de l'ampleur à l'intrigue.

Je serai bien incapable de dire quel roman j'ai préféré, ou quel frère à ma préférence. Ces romans se lisent vite et bien et vous ferons passer un agréable moment.

Friday Harbor 1-La route de l'arc en ciel de Lisa Kleypas


Bonjour à tous

Me voici de retour pour une autre chronique. L'été j'aime bien lire des romans légers, pas prise de tete, qui se lisent vite et font diminuer ma PAL. Donc les romans J'ai Lu pour Elle sont parfait pour ça.
Quand j'ai cherché ce roman sur Goodreads, ils m'a été signalé qu'il s'agissait du tome 2 de la saga des Friday Harbor.. hors sur mon roman il est bien indiqué Friday Harbor 1.. donc.. je ne sais pas trop ce qu'il en est si ce n'est que j'ai actuellement trois tome des Friday Harbor, numérotés de 1 à 3 mais qui correspondent sur Goodreads aux tomes 2  3 et 5.... Bref.. comme d'habitude, je vous laisse avec la quatrieme de couverture:


Artiste de talent, Lucy Marinn voit son univers s'effondrer quand son petit ami lui annonce qu'il la quitte... pour convoler avec sa propre soeur ! Lucy fuit au bord de la mer. Elle y fait la rencontre d'un charmant étranger : Sam Nolan. Une belle amitié naît entre eux, mais leur attirance devient bientôt irrépressible...


*****************************************************************************************

Alors alors, que dire de ce petit roman si ce n'est que c'est parfaitement le genre de bouquin que j'avais envie de lire sur la plage? Une jolie petite histoire d'amour, des héros attachants, une intrigue bien écrite et un roman qui se dévore en quelques jours (heure?) à peine.

L'histoire est donc celle de Lucy, qui est une jeune femme gentille et douce qui n'a pas toujours eu la vie facile. Rien de bien dramatique cependant si ce n'est une petite soeur qui a été malade petite et à qui on passe tous les caprices sous prétexte qu'elle a été malade. Et là, entre en scène le personnage le plus détestable du roman.. à moins que ça ne soit le fiancé de Lucy?

 Quoi qu'il en soit, ces deux là se sont trouvés... Lucy, apres un accident de la route se retrouve donc à devoir aller habiter chez Sam, un ami de ses meilleures amies pour prendre soin d'elle pendant sa convalescence. Bien sur ils sont beaux et attirés l'un par l'autre. Bien sur ils ne veulent pas céder et bien sur, ils cèdent. 

Oui on sait d'avance comment ça va se finir. Mais ça marche. C'est frai distrayant et suffisamment bien écrit pour qu'on se laisse prendre au jeu. La petite touche de surnaturel vient rajouter à l'ambiance agréable du livre. Il y en a suffisamment pour que ça soit important dans l'histoire, sans que le roman vire au fantastique.

En bref, un petit roman frais et léger qui vous fera passer un bon moment sur l'ile de Friday Harbor.

mardi 29 juillet 2014

Toi + Moi : L'un contre l'autre de Emma Green

Bonjour à tous!

Me revoici pour une autre chronique, histoire de ne pas être complètement débordée lors de mon retour à la maison.
Encore une saga des Editions Addictives dont je vous avais déjà parlé lors de ma chronique des 5 premiers volumes de Rock You, sauf que cette fois ci je ne me suis pas faite avoir et j'ai attendu d'avoir la saga complète pour commencer à la lire. Sauf que je me suis quand même plantée.

C'est ma copine Isa qui m'avait parlé de cette saga et qui m'avait dit: tu vas voir c'est génial, on rencontre les personnages jeunes puis douze ans après.

Ok très bien.. sauf qu'il y a deux saga de douze volumes: Toi + Moi Seuls contre tous, qui parle bien des débuts et Toi+Moi L'un contre l'autre... qui se passe 12 ans après... et bien entendu, je n'ai pas la première saga... Tant pis, je les lirai dans le désordre, de toute façon ce n'est pas bien grave, la fin n'étant pas dans ce genre de roman une grande surprise.

Comme d'habitude, je vous laisse avec la quatrième de couverture:

Tout les oppose, tout les rapproche. Quand Alma Lancaster décroche le poste de ses rêves à King Productions, elle est déterminée à aller de l’avant sans se raccrocher au passé. Bosseuse et ambitieuse, elle évolue dans le cercle très fermé du cinéma, mais n’est pas du genre à se faire des films. Son boulot l’accapare ; l’amour, ce sera pour plus tard ! Pourtant, lorsqu’elle rencontre son PDG pour la première fois – le sublime et charismatique Vadim King –, elle reconnaît immédiatement Vadim Arcadi, le seul homme qu’elle ait vraiment aimé. Douze ans après leur douloureuse séparation, les amants se retrouvent. Pourquoi a-t-il changé de nom ? Comment est-il arrivé à la tête de cet empire ? Et surtout, vont-ils parvenir à se retrouver malgré les souvenirs, malgré la passion qui les hante et le passé qui veut les rattraper ?

***********************************************************************

Alors... bon, comme je l'ai déjà dit plusieurs fois, le but des romans à épisodes des Editions Addictives n'est clairement pas d'avoir une histoire méga trop bien élaborées digne du Goncourt... enfin.. je n'espère pas pour eux... Le seul but de ces romans est de vous rendre accro.. on commence un volume et on a qu'une envie: savoir la suite. Donc à chaque fin de volume, il y a un rebondissement qui nous fait dire "oh mon dieu!!! Je veux la suite!!" Et ça marche.. on  les commence, et on ne les lâches plus jusqu'à la dernière ligne, du dernier volume.

Parlons maintenant de l'histoire et des personnages. L'histoire se déroule du point de vue d'Alma. Elle travaille dans une boite de production à Paris et le big boss, Monsieur King, arrive tout droit des Etats Uni pour superviser un gros projet entre la maison mère à Los Angeles et la filiale française. Et bien entendu, ce Mister King n'est autre que Vadim Arcadi, l'amour de jeunesse d'Alma.

Donc moi je débarquais, je suppose que ceux qui ont lu les saga dans l'ordre ont du voir des choses que je n'ai pas vu, mais très rapidement, je me suis laissée prendre dans cette histoire d'amour plus que mouvementée entre Alma et Vadim.
Vadim est un homme a qui tout à réussit, ce qui ne semblait pas être le cas dans sa jeunesse. Il s'est fait tout seul, à force de travail et de volonté et rien ni personne ne semble lui résister. Et surtout pas Alma, même si c'est elle qui l'a quitté il y a douze ans.

Alors les premiers tomes tournent essentiellement autour de ça. Vont ils se remettre ensemble? Pourquoi Alma a t elle quitté Vadim il y a douze ans? Est il sincère avec elle ou cherche t il à se venger? Et leurs proches? Qu'est il vraiment arrivé aux parents de Vadim? Que manigancent les amis d'Alma? Sa famille?

Et oui, douze volumes; douze rebondissements...

Mais les infos sont distillées au bon moment, on a parfois envie de taper Alma parce qu'elle ne fait vraiment pas confiance à Vadim mais quelque part, il faut dire qu'elle n'est pas aidée... Mais c'est quand meme une sacrée chieuse et Vadim fait preuve d'une bonne dose de patience avec elle.

Ils s'aiment, se déchirent, se retrouvent et s'aiment encore et encore.

Vadim est tout simplement torride. Il a ce coté super puissant à la Christian Grey mais sans le coté SM. Alors oui ils font beaucoup l'amour, tout le temps mais sans que ça soit trop extravagant. Alma n'est pas une jeune vierge naïve et Vadim est tout simplement parfait.. je crois qu'il vient de détrôner Travis Maddox dans le rôle de mon Book Boyfriend!

En résumé, encore une très bonne séries des Editions Addictives qui arrivent une fois de plus à nous tenir en  haleine tout au long des volumes et qui me donne surtout envie de me plonger dans la première saga.

lundi 28 juillet 2014

Là où j'irai de Gayle Forman

 Re bonjour!!

Et oui j'ai du boulot alors autant m'y mettre. Me revoilà avec le deuxième livre que j'ai lu pendant le vacances. J'avais envie de rester dans les romans Young Adult et vu que j'avais adoré le premier tome, Si je reste, dont vous pouvez retrouver la chronique ici, j'avais vraiment hâte de lire ce deuxième tome.
Bien entendu, je ne peux que vous conseiller de les lire dans l'ordre, c'est vraiment primordial, pour celles et ceux qui voudraient lire le premier tome, je vous conseille aussi de ne pas lire cette chronique sous peine de spoiler.. (difficile de faire autrement).

Ah oui, une dernière chose.. la mention de Twilight sur le bandeau de couverture est purement commerciale.. rien à voir avec les romans de vampires^^
Je vous laisse avec la quatrième de couverture:

Il y a trois ans, il l'a suppliée de rester. A tout prix. Et Mia est sortie du coma. Pour quitter Portland, peu après, pour le quitter lui. C'était le prix à payer. Et la voilà de nouveau en chair et en os. Ce soir, Carnegie Hall est à guichets fermés. Tout New York est venu admirer sa virtuosité au violoncelle. Et Adam s'est glissé dans la salle. Lui, la rock star à la vie dissolue, pourchassé par les paparazzis, il tremble...
Souvenirs et mélodies affluent - retrouvailles en si majeur...


**********************************************************************************


Alors alors... Il y a quelques minutes, en rédigeant ma dernière chronique, je vous parlais de petit bijou, et bien je dois avouer que ce roman là en est également un. J'avais adoré le premier tome, qui se passait du point du vue de Mia, ce qu'elle ressentait pendant qu'elle était dans le comas. On y découvrait alors Adam, son petit ami, membre d'un groupe de rock, les Shooting Stars, qui commençait à être connu.

Comme vous l'aurez comprit, à la fin, Mia décide de rester. Le premier tome se termine comme ça, sur Mia ouvrant les yeux dans son lit d'hopital.

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en commencer Là où j'irai, et je n'avais pas lu la chronique de Gwenlan pour me laisser la surprise. J'ai donc été très agréablement surprise en découvrant que le tome 2 se déroule 3 ans après le premier et est du point de vue d'Adam.

Adam est un personnage principal de Si je reste. Il s'agit du petit ami de Mia, de celui qui l'aide à se décider à rester, de celui qui lui demande de rester. Et il semblerait que cette prière qu'Adam a adressé à Mia se soit retournée contre lui.

Adam et Mia sont séparés; Shooting Stars a connu le succès avec son premier album, puis un moment sombre lors de la séparation d'Adam et Mia. Celui ci à complètement disparu de la circulation pour finalement réapparaître avec un album qui a déchaîné les critiques. Depuis Adam s'éloigne de son groupe, ne se sent plus à sa place, est pourchassé par les paparazzi qui analysent ses moindres faits et gestes, ses moindres paroles.

Adam doit prendre l'avion pour rejoindre Londres, où il va entamer une tournée mondiale avec son groupe. Mais ce soir, Adam est à New York, et alors qu'il tente d'échapper à des paparazzis il se retrouve devant le Carnegie Hall où Mia est à l'affiche. Mia qu'il n'a pas revue depuis trois ans. Mia qu'il aime encore, envers et contre tout. Les deux jeunes gens se retrouvent et Mia entraine alors Adam à travers New York, pour un dernier adieu.

Comme dans le premier tome, on alterne alors entre les moments présents et tout ce qu'il s'est passé depuis que nous avions laissé nos personnages. Et commence alors pour nous lecteur une longue descente en enfer, dans l'enfer personnel d'Adam qui ne s'est jamais remis de sa rupture avec Mia.

Je ne sais pas pourquoi, la peine d'Adam m'a beaucoup plus touchée que celle de Mia dans le premier tome. J'ai vraiment souffert en même temps que lui et je n'ai pas pu lâcher ce livre jusqu'à la dernière page.

Ce roman est une magnifique ode à l'amour, c'est doux et beau et triste à la fois, on passe par toute une foultitude d'émotion et on se laisse mener par la plume de Gayle Forman qui est douce et mordante à la fois.
Là où j'irai est le point final à l'histoire entre Mia et Adam, histoire qui aurai très bien pu s’arrêter à la fin du premier, mais qui prend une dimension encore plus forte, plus tragique et donc plus belle grâce à ce roman.

Je ne peux que trop vous conseiller de lire ces deux livres, et de vous laisser porter par cette histoire d'amour si belle.

Eleanor & Park de Rainbow Rowell



Bonjour à tous! Je suis toujours en vacances mais vu que j'ai beaucoup de chroniques à rédiger, je me suis dit que j'allais prendre un peu d'avance et commencer dès maintenant. A ce jour, j'en suis à 10 romans de lu et un onzième de commencé, sans compter les deux romans papiers qui sont restés chez moi et que je continuerai en rentrant à la maison.

Pour commencer, voici le premier roman que j'ai entamé en partant en vacances et qui m'a tenu compagnie pendant mon voyage jusqu'à Perpignan, puis sur la plage. Il s'agit du roman Eleanor & Park de Rainbow RowelCe roman.. j'avais faillit l'acheter avec ma carte cadeau à la F**C mais j'avais participé à un concours sur Facebook pour le gagné et j'ai préféré attendre.. mais je n'ai pas gagné. Du coup, je l'ai prit en ebook pour m'accompagner pendant mon trajet. Et je ne regrette vraiment pas. Comme d'habitude, je vous laisse avec la quatrieme de couverture:

Etats-Unis, 1986. Eleanor est une lycéenne trop rousse, trop ronde et est harcelée par tout le monde au lycée. Dans le bus scolaire, elle a l'habitude de s'asseoir à côté de Park, un garçon timide, qui l'ignore poliment. Peu à peu, les deux lycéens vont se rapprocher, liés par leurs passions communes pour les comics et les Smiths.

 ***********************************************************************************

 Tout d'abord, je voulais vous dire que c'est le deuxième roman de Rainbow Rowell que je lis et j'ai vraiment beaucoup aimé le premier (dont vous trouverez une chronique ici, sur le blog de la Malle aux Livres)

 Le troisieme, Fan Girl est dans ma PAL et je pense que je vais le commencer dès que j'aurai fini mon livre en cours. A priori un quatrième roman devrait ête publié sous peu et je pense vraiment que je vais me les acheter vu que je les ai tous en version epub. 

Donc, comme le résumé l'indique, Eleanor & Park est l'histoire de deux adolescents dans les années 80.On alterne entre le point de vu des deux ado, chaque changement de narrateur étant indiqué en début de chapitre ce qui fait qu'on sait toujours qui parle. 

Comme pour Attachement, le style de Rainbow Rowell est vraiment prenant. Elle prend le temps de poser son contexte, ses personnages et sans qu'on s'en rende compte, on est déjà sous le charme des personnages. 

 Je ne sais pas trop comment vous parler d' Eleanor & Park sans trop vous dévoiler de l'intrigue mais ce roman m'a tout simplement bouleversée. Alors non ce n'était pas le grand bouleversement, le roman qui m'a fait me dire "Mon dieu! Mais comment ai je fait pour vivre sans avoir lu ce livre!!" il n'a pas changé ma vie mais lorsque je l'ai refermé la dernière page, je me suis dit que j'avais entre les mains une petite merveille. 

Ce roman c'est une histoire émouvante, touchante,drôle, tout en douceur, en délicatesse, c'est une petite brise fraîche dans une chaude journée d'été, c'est la bande son idéale pour ces journées où on a qu'une envie,passer une bonne journée. C'est une bouffée d'espoir, celui de deux adolescents qui ne veulent rien de plus que d’être ensemble. 

Les personnages de Rainbow Rowell sont justes. Juste dans le sens où il s'agit de monsieur et madame tout le monde, avec une vie normale, certes un peu plus difficile pour certain que pour d'autre. Mais meme les personnages qui n'ont pas la vie facile, relèvent la tête avec courage et continuent à avancer. Ce roman me laisse un sentiment de force et une jolie leçon de vie, sans pour autant plonger dans le pathos ni l'héroïsme à outrance. Ce sont des gens ordinaires, à qui il arrive des choses ordinaires et qui continuent à vivre du mieux qu'ils peuvent. 

Et puis il  y a cette petite touche de magie propre à Rainbow Rowell. On ne sait pas trop quand elle agit mais à un moment, alors qu'on est plongé dans le roman on se dit "Ce roman est un petit bijoux." J'en avais beaucoup entendu parlé sur la blogosphère, j'ai essayé de ne pas lire les chroniques avant d'avoir eu le temps de me faire un avis par moi même sur ce roman. J'ai l'impression de ne pas être;la seule à avoir été touchée par ce roman, ni à ne pas arriver à en parler.. alors je ne saurai que trop vous conseiller de vous plonger à votre tour dans les aventures d'Eleanor et de Park et de laisser faire la magie.

samedi 12 juillet 2014

Les romans New Adult... qu'est ce que c'est que ça???



Bonjour à tous

Cela fait plusieurs jours que je me dis qu'il faut que je vous explique un peu les termes que j'utilise..
Dernièrement, j'ai lu beaucoup de romans New Adult.. mais c'est ce que c'est que ça???

Pour ceux qui parlent anglais, l'image du dessus résume parfaitement le style, pour les autres, voici une plaquette réalisée par Milady Romance qui explique tout aussi bien ce qu'est ce nouveau genre.

J'avoue que j'ai piqué l'idée sur le blog de Lune et Plume , que je vous invite à aller visiter.



Voilà voilà, vous en savez plus sur le genre New Adult alors bonne lecture à toutes et à tous!

lundi 7 juillet 2014

Unbreak me de Lexi Ryan

Bonsoir à tous!

A quelques jours des vacances, j'essaye, doucement mais surement de faire diminuer ma PAL de livres papier. J'ai décidé de voyager léger et de n'amener que ma liseuse dans mes bagages cet été. Du coup j'essaye de lire des livres que je sais pouvoir finir avant de partir. Donc après avoir fini loin de tout, j'ai décidé de m'attaquer à Unbreak me que j'avais dans ma PAL depuis que je l'avais gagné sur la page Facebook des éditions Hugo New Romance. Donc encore une fois, je tiens à les remercier pour leur concours et je suis vraiment contente pour ce roman qui me faisait vraiment de l'oeil. (contrairement à l'autre bouquin en jeu, Indécise, dont vous trouverez la chronique sur les blogs de la Malle aux Livres, de La parenthèse dorée et des Voyages littéraires. (Petite pub pour mes copines^^))
Donc comme d'hab, je vous laisse avec la quatrième de couverture de Unbreak me

Maggie n’a que vingt et un ans et se vit déjà comme une marchandise avariée, une pute, une ratée. Objet de déception pour sa famille si parfaite, elle annule le mariage qui devait l’unir à William Bailey le seul homme qui croyait que son cas n’était pas désespéré. Un an plus tard il s’apprête à épouser sa sœur. À moins que Maggie ne lui demande d’y renoncer... Toujours séduite par le mari de sa sœur, elle rencontre Asher Logan, star du rock et homme brisé, qui l’attire irrésistiblement, un des rares à percevoir ses fêlures sous son masque. Asher la pousse à cesser de faire semblant. Mais, entrer dans cette spirale amoureuse avec Asher, conduirait Maggie à lui révéler ses secrets les plus vils et à lui pardonner les siens.

Avec le poids que son passé fait peser sur ses épaules, va-t-elle choisir l’homme qui la soutient ou l’homme qui l’autorise à lâcher prise ?


********************************************************************************


Alors alors... que dire sur ce roman? Tout d'abord.. il me laisse mitigée. Vraiment mitigée. Je ne pourrai pas dire que je l'ai adoré, ni que je l'ai détesté. Il n'est pas non plus seulement bien. 
Je ne sais pas trop comment vous expliquer ce qu'il m'a inspirée alors je pense que je vais déjà commencer par vous dire ce que j'ai aimé et ce que je n'ai pas aimé.


-Le livre est bien écrit. On alterne entre les points de vue de Maggie, d'Asher et de William. Le rythme est prenant, il n'y a pas de temps morts et on en apprend suffisamment sur les personnages pour s'attacher à eux.
-Les personnages ne sont pas clichés. Bon, bien sur ils sont tous jeunes et beaux mais hein, c'est le but de ce genre de livre.
-Le personnage d'Asher. Il est beau, il a des tatouages il est torturé et c'est une rock star. Donc forcément je craque. En plus Asher est intelligent et tout en retenue. Je dois avouer que c'est majoritairement grâce à lui que j'ai aimé le livre.
- L'histoire. Qui reste originale. La façon dont Maggie se perçoit,l'ambiance dans la petite ville, ses soeurs, les trois, même si au début je trouvais Krystal un peu bizarre et qu'on évoque à peine la petite dernière, Abby.
- Bien entendu, la relation entre Asher et Maggie, qui est forte et belle. Asher qui aide Maggie à se découvre, en se refusant à elle, ce qui change finalement beaucoup des autres livres où le héros aide l'héroïne à s'ouvrir à elle même en lui faisant prendre son pied. Même si le roman est remplit de tension sexuelle, de désir et de passion.


Par contre.... je n'ai pas vraiment aimé

-William.. j'avoue que ça m'a soûlé de lire les chapitre de son point de vue. Je l'ai trouvé nul, prétentieux et chiant comme la pluie.
-Le langage parfois cru... je ne vois pas l’intérêt d’être cru , je ne trouve pas ça plus excitant au contraire. Mais apparemment, c'est un peu la marque de fabrique des romans de cette maison d’édition.. et j'avoue qu'une fois de plus, quand c'était Asher qui parlait ça me gênait moins que quand c'était Maggie.. je dois être nunuche.. disons que c'était un peu plus gênant que lorsque j'ai lu Love Game de la même maison d’édition mais beaucoup moins que pour les Beautifuls dont je n'ai jamais dépassé les premiers chapitres à cause de ça.
-A un moment.. j'ai mélangé deux livres et quand on apprend un des secrets de Maggie j'ai cru que c'était déjà ce qui lui était arrivé plus jeune... jusqu'à ce que je me rappelle que non.. c'était à une autre dans un autre livre.


Donc.. je ne sais pas vraiment quoi dire d'autre sur ce livre.. j'avoue que je suis perplexe.. je pensais lire le tome 2 mais je viens de découvrir qu'il parle de William et de son premier amour (je suis même pas sure qu'il ai été évoqué dans le tome 1 d'ailleurs) donc ça sera sans moi.. je passe mon tour..
Finalement... nan.. j'ai pas adoré adoré ce livre. C'est bien écrit, c'est différent mais voilà quoi.. la seule chose intéressante pour moi est l'historie entre Asher et Maggie, la façon dont le jeune homme l'aide à se reconstruire, à sortir de ce cercle dans lequel elle est enfermée depuis l'age de 15 ans, de l'image qu'elle ne cesse de refléter et qui entretien encore et toujours cette réputation qui la suit dans toute la ville. J'aime la patience dont il fait preuve, j'aime qu'il ne se serve pas du sexe pour l'aider à être elle même. J'aime tout de cet homme et je crois qu'il n'est pas loin de détrôner Travis Maddox dans mon petit cœur de midinette.

Heureusement pour Travis, William vient tout gacher!





mercredi 2 juillet 2014

Bilan du mois de Juin

Re bonsoir!!


Me voici à nouveau pour mon bilan livresque du mois de juin.Je triche un peu en mettant ma dernière chronique dans mes livres de juin mais je l'ai lu sur ce mois là et comme nous ne sommes que le 2 juillet, je trouve ça plus logique.

Et donc, comme le mois dernier, voici les livres que j'ai lu (ou pas d'ailleurs) sur le mois de juin


Une fois de plus, je suis plutôt contente de moi pour le nombre de livres lus (ne tenons pas compte de Prete à Succomber que je n'ai pas lu en entier) ce qui nous fait 9 livres, pour un mois sans vacances ou week end à rallonge c'est plutôt pas mal.. après il faut dire ce qui est.. je passe mon temps à lire, tellement que je fais difficilement autre chose.

Heureusement que j'avais dit que je n’achèterai pas de livre ce mois ci..mais bon c'était avec ma carte cadeau alors on va dore que je ne les ai pas vraiment payés...comme le mois dernier, pour lire les chroniques, il suffit de cliquer sur les titres.

J'ai aimé:

 Si je reste de Gayle Forman
Tempting Princess de Gina L Maxwell
Baiser sucré de Donna Kauffman
Toi, mon héros de Laura Kaye
Delirium de Lauren Oliver

J'ai adoré:

Pour un tweet avec toi de Teresa Medeiros
Nos étoiles contraires de John Green
Loin de tout de J A Redmerski


Je n'ai pas du tout aimé:

Prête à succomber de Lauren Jameson

Mon coup de coeur du mois:



Gros gros coup de coeur pour ce roman lié à mon roman préféré de Jane Austen , je dois avouer que je le relierai surement sous peu, juste pour le plaisir!

Pour le mois de juillet, je décolle direction le soleil dès le 15 juillet, du coup je n’emporte dans mes bagages que ma liseuse, aussi je ne pense pas lire grand chose avant de partir..je me rattraperai après. Pas d'achat de prévu, j'essaye déjà de lire tous les livres de mon anniversaire!

A bientôt pour une nouvelle chronique!!

Delirium Tome 1 de Lauren Oliver


Bonsoir à tous!

Comment allez vous? Ici tout va bien, le mois de juillet viens de commencer et je trouve enfin le temps de venir vous poster ma chronique sur le dernier livre que j'ai lu en juin. Dans la foulée, vous aurez droit à mon bilan mensuel^^

En attendant, comme d'habitude je vous laisse avec la quatrième de couverture:

Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme la pire des maladies. Un monde où tous les jeunes subissent à leur majorité une opération de cerveau pour être immunisés. A quelques mois de ses dix-huit ans, Lena aspire presque à subir à son tour le protocole car, depuis toujours, amour rime pour elle avec souffrance et danger. Jusqu’à ce qu’une encontre inattendue fasse tout basculer. Avant, tout était simple, tout était organisé. Mais est-ce vraiment vivre que de laisser la société tout prévoir pour vous. Vos amis, vos amours et votre avenir ?

********************************************************************************

Me voici à nouveau avec une dystopie. Et là je me rend compte que vous devez avoir une question.. Mais... Qu'est ce que c'est qu'une dystopie???

Alors alors, d’après mon ami wikipédia une dystopie, également appelée contre-utopie, est un récit de fiction dépeignant une société imaginaire organisée de telle façon qu'elle empêche ses membres d'atteindre le bonheur. Une dystopie peut également être considérée comme une utopie qui vire au cauchemar et conduit donc à une contre-utopie. L'auteur entend ainsi mettre en garde le lecteur en montrant les conséquences néfastes d’une idéologie (ou d’une pratique) présente à notre époque.
La différence entre dystopie et utopie tient plus à la forme littéraire et à l'intention de son auteur qu'au contenu. En effet nombre d'utopies positives peuvent également se révéler effrayantes

Voilà, c'était la petite minute éducative. Et donc... revenons à nos moutons. J'avais ce livre dans la PAL de ma liseuse depuis quelques temps déjà mais vu que j'étais plus dans ma période New Adulte (oui oui, mes romans d'amour comme j'aime dont je cherchais le nom générique la dernière fois) je ne m'étais pas encore décidée à le lire. Et puis comme vous le savez, j'ai eu ma carte cadeau à la F**c et j'ai donc craqué pour des livres. A cette période de l'année, la plupart des éditeurs proposent un livre offert parmi une sélection pour deux achetés. Quand je suis passée à la caisse, la vendeuse m'a laissé en prendre un même si je n'avais pas deux livres dans la même collection (c'est pratique pour ça les grandes enseignes...) du coup, j'avais repéré ce livre en cherchant des bouquins pour les loulou qui m'accompagnaient et je suis donc retournée le chercher. Maintenant, je n'ai plus qu'à acheter les tomes 2 et 3.. bravo...

Mais je m'égare une fois de plus.. revenons au roman. Celui ci raconte donc l'histoire de Magdalena (heureusement appelée Lena) jeune fille de bientôt 17 ans qui habite dans la jolie ville de Portland. On ne sait pas trop à quelle époque se déroule l'histoire mais à priori une centaine d'année après nous... Lena vit chez son oncle et sa tante, après que ses parents soient morts et que sa grande sœur ait subit le Protocole à sa majorité. Le Protocole, c'est une intervention chirurgicale qui évite de contracter une maladie très grave et mortelle: l'amour! Oui messieurs dames, vous ne le saviez pas encore mais aimer c'est mal! Très mal! Alors hop opération et plus d'amour, même pas pour ses enfants... d'un autre coté les enfants hein... c'est chiant.. surtout ceux des autres. Donc allez hop, une petite opération (attention, si on la fait trop tôt, il peu y avoir des conséquences graves: cécité, dommages cérébraux irréversibles...ouais ça donne envie hein?)

Comme toujours dans les dystopies, le premier tome donne le ton. On en apprend un peu plus sur le monde dans lequel évoluent Lena et sa meilleure amie Hannah ainsi que la famille de la jeune fille. J'avoue qu'au début j'étais pas plus motivée que ça.. déjà le fait que l'amour soit considéré comme une maladie.. j'ai trouvé ça un peu niais.. Lena est quand à elle un pur produit de sa société, mais c'est souvent le cas dans ce genre de roman. Il faut attendre un bon moment pour que l'élément perturbateur fasse son entrée et même si je me doutais bien que la vision de Lena sur sa société allait changée, j'ai eu du mal. Jusqu'à l'entrée en scène d'Alex. Donc bien sur, c'est lui , l'élément perturbateur et Alex est tout simplement... sublime. C'est un personnage comme je les aime. Il s'impose doucement mais surement et soudain, sa présence nous ai aussi indispensable qu' à Lena. 

Petit à petit, on perçoit, au fur et à mesure de la prise de conscience de Lena , les aspects plus sombres du monde de la jeune fille. L'aspect totalitaire, absolu et complètement absurde du régime mis en place. 

A ce stade de ma chronique, je dois vous faire un aveu...j'ai faillit arrêter le livre en cours de route.. parce que j'ai lu la fin sans le vouloir et ce que j'ai lu ne m'a pas plus.. mais alors pas du tout...et quand j'aime pas.. ben je fini pas... donc là, j'ai reposé mon bouquin sur ma table de chevet.. pendant une journée... et puis je suis allée fouillée sur le net pour lire les résumés des tomes 2 et 3... et j'ai reprit mon livre.

Donc plus de peur que de mal pour ce roman qui se lit très facilement. Le style est fluide, le rythme prenant et Lena grandit tout au long du roman. D'une jeune fille sage et docile, on passe à une jeune femme déterminée et prete à tout pour celui qu'elle aime.. aaaaaaaah l'amour^^ Ils ont peut être raison de dire que c'est une maladie mortelle.

En résumé, un bon roman pour celles et ceux qui aiment les dystopies et qui donne vraiment envie de lire la suite.

Ignorer peut tout gâcher (Blowing it #2) de Kate Aaron

  Bonjour à tous, J'ai le plaisir de vous retrouvez aujourd'hui pour vous parlez de ma toute dernière lecture. Et pas la moin...