mardi 28 juillet 2015

Confess de Colleen Hoover


Bonjour à tous!

Cette dernière partie de mes vacances est elle aussi placée sous le signe de la lecture. Et je me suis remise à lire en vo. Me voici donc de retour avec le dernier roman de Colleen Hoover qui m'a été offert lors du swap Arc en ciel organisé par La Malle aux Livres.

Donc sans plus attendre la couverture et le résumé:





Auburn Reed a sa vie déjà planifiée. Elle a des buts en vue et n'a pas le droit à l'erreur. Mais lorsqu'elle pénètre dans un studio d'art de Dallas à la recherche d'un job, elle ne s'attendait pas à être attirée par l'artiste énigmatique qui y travaille, Owen Gentry. Pour une fois, Auburn prend un risque et laisse parler son cœur, mais elle va découvrir qu'Owen garde de lourds secrets. Son passé menace de détruire tout ce qui est important pour Auburn, et le seul moyen de remettre sa vie sur le bon chemin est de couper les ponts avec Owen. La dernière chose que désire Owen est de perdre Auburn, mais il n'arrive pas à la convaincre que la vérité est parfois aussi subjective que l'art. Tout ce qu'il devrait faire pour sauver leur relation est de se confesser. Mais dans ce cas, la confession serait bien plus destructive que le péché en lui-même...


*********************************************************************

Alors alors alors.... bon ben hein.. vous connaissez mon amour immodéré pour Colleen Hoover et tout ce qu'elle écrit et je crois bien qu'on pourrait me donner sa liste de course à lire que je trouverai ça génial. Oui je suis ce genre de fan. Et quand j'ai ouvert le paquet qui contenait ce livre.. bon ben si vos avez vu la vidéo vous connaissez ma réaction. Donc je peux vous dire que je l'ai gardé précieusement dans ma PAL pour un moment où j'aurai le temps de le lire. Et c'est chose faite.

Tout d'abord, je savais que j'allais pleurer. Je n'ai pas lu un seul Colleen  Hoover où je n'ai pas pleurer. Donc bon hein.. je savais où je mettais les pieds. Cependant, je ne pensais pas pleurer dès le premier chapitre.. je dois avouer que sur ce coup là, elle a fait fort.

Très vite, cependant; l'histoire devient un peu plus légère et comme d'habitude je me suis laissée ne prendre au jeu. Je ne veux pas vous en dire trop pour ne pas vous spoiler le roman et la direction prise par l'auteur dans ce roman mais je peux vous dire qu'une fois de plus, la plume de Colleen Hoover m'a fait tourner les pages sans m’arrêter de la première à la dernière. 

J'ai adoré qu'une fois de plus elle mette un art à l'honneur. Apres la poésie dans  le très mal nommé Indécent , la musique dans le plus que parfait Maybe Someday , c'est au tour de la peinture et Colleen Hoover a donc fait appel au très talentueux Danny O'Connor  (Son site, sa page Facebook) et c'était vraiment sympa de pouvoir voir les oeuvres peintes par Owen.

En ce qui concerne le roman à proprement parlé, j'ai adoré bien sur, j'ai aimé les personnages, notamment Auburn qui semble être faible au départ mais qui au fil des pages se révèle plus forte qu'elle ne le pense. C'est un personnage qui comme souvent dans les romans de CoHo en a vraiment bavé et essaye d'avancer le mieux possible dans sa vie. Ses choix, tous ses choix, sont faits dans un but précis et parfois au détriment de ce qu'elle veut vraiment.
Owen lui est beaucoup plus complexe mais tout aussi attachant. Là encore, passé difficile, présent difficile, culpabilité blablabla... bref nos deux héros n'ont pas une vie facile et ne vont avoir que l'autre pour s'en sortir.  Bien entendu, le chemin qu'ils vont emprunter n'est pas le plus facile.


Cependant.. et peut être parce que j'avais lu des chroniques en ce sens auparavant, ce que j'évite de faire en général, ce n'est pas mon préféré. Et à vrai dire, je l'ai trouvé un cran en dessous des précédents... ce n'est donc pas, contre toute attente un coup de coeur; Ce n'est pas une déception non plus mais il manquait un petit quelque chose pour me faire complètement craquer.

Ce roman entre toujours dans mon challenge:









Quelques informations sur Confess :
Edition : Atria Books
Prix : 9.50 €
Nombre de pages : 320 pages
Date de sortie : 10 mars 2015


lundi 27 juillet 2015

Half Bad Nuit rouge (Half Bad #2)



Bonjour à tous!

Me voici de retour pour une nouvelle chronique sur un roman que j'avais VRAIMENT très très envie de lire et que je me suis offert un jour où j'ai fait un craquage livresque. Il s'agit donc du tome 2 de Half Bad (dont vous pouvez retrouver ma chronique ici) et que j'avais adoré et découvert un peu tardivement il y a quelques mois

Sans plus attendre, je vous laisse avec la couverture et le résumé (pour une fois que la VF est plus canon que la VO..):




Fuir, toujours fuir. 
Nathan n'a pas le choix. 
Les sorciers blancs le pourchassent; les sorciers noirs le haïssent; la fille qu'il aime l'a peut-être trahi. 
Sans compter que le Don reçu de son père fait de lui une créature indomptable et sanguinaire. 
La guerre des sorciers s'engage.
?athan doi choisir son camp.
Mais de tous ses ennemis, le plus redoutable pourrait bien être lui-même

****************************************************************************

Alors alors. Tout d'abord, comme je vous le disais en intro j'avais super méga hâte de lire ce roman et j'ai eu la chance de trouver les tomes 1 et 2 en version collector (qui sont juste trop trop beau)


Donc je les ai acheté. Puis cette semaine je me suis enfin décidée à le lire, parce que je le gardais précieusement dans ma PAL pour le savourer. Et c'est chose faite. Et je ne regrette pas parce qu'à partir du moment où je l'ai commencé, je l'ai dévoré. Alors j'avais lu un truc sur le net concernant ce deuxième tome qui ne m'enchantaient pas des masses, il s'agissait d'un triangle amoureux entre Nathan; Annalise et...Gabriel. Alors au départ j'étais pas méga méga chaude parce que bon, les trucs entre mecs, c'est pas du tout du tout du tout mon truc. Enfin.. c'était. Parce qu'entre temps j'ai lu The Mortal Instruments , et je suis tombée amoureuse de Magnus et Alec mais vous le savez déjà. Donc forcément je suis beaucoup plus ouverte sur le sujet. Donc j'ai commencé ce tome deux. Et je ne me suis pas arrêtée jusqu'à la dernière page.... et j'ai... punaise je dois avouer que je suis méga partagée sur ce tome.

Tout d'abord, on retrouve Nathan là où on l'avait laissé à la fin du tome précédent et notre pauvre petit a bien changé en quelques jours. Ouaip.. toujours pas évident d’être à la place de Nathan et il n'a pas fini d'en chier notre coco. On retrouve rapidement les personnages du premier tome et on en découvre de nouveaux et là, le roman prend une toute autre dimension, des méchants deviennent gentils des gentils méchants et je dois avouer que j'ai été très surprise par ce deuxième tome qui est vraiment très très bien. 

Le style de l'auteur est toujours aussi prenant (bon... petit bémol, on retrouver le TU pour deux chapitres, dont le dernier ce qui me laisse une petite note négative à la fin) et elle a quand même réussit le tour de passe passe de me faire apprécier son histoire même si ce n'est pas du tout ce que je voulais. Ouais parce que vous savez que quand ça va pas comme je veux, je peux être très très bornée et même laisser tomber ma lecture. 

Mais là... l'auteur a réussit à me faire vibrer tout au long des pages de ce roman et à adhérer complètement à son histoire et à la façon dont les événements s’enchaînent et évoluent. Et je suis toujours aussi fan de Nathan qui est un personnage de plus en plus complexe. J'ai aimé son évolution, notamment le fait qu'il ai perdu son petit coté geignard et qu'il accepte sa part sombre et sa vraie nature avec de plus en plus de facilité. Cependant, j'apprécie aussi qu'il ne laisse pas tomber sa part blanche même si les derniers événements de ce tome 2 me font me demander s'il va la garder jusqu'au bout. Mais pour cela, je vais devoir attendre la sortie du tome 3....



Quelques info sur Half Bad Traque Blanche:
Edition : Milan
Prix : 16.90€
Nombre de pages : 384 pages
Date de sortie : 3 juin 2015


samedi 25 juillet 2015

Tag Marry Kiss Cliff avec Gwenlan et Charlotte



Bonjour à tous!

Me voici de retour avec une vidéo un peu spéciale puisqu'il s'agit d'un tag avec Gwenlan de La Malle aux Livres et Charlotte des Voyages Littéraires!


Bon visionnage!





Vidéo originale sur la chaine de Moody
https://youtu.be/WJ_vP6UiGl0?list=PL5qcDsjqTf4AZgfWSR6Yoe30lndrCCUaI

mercredi 22 juillet 2015

Unpopular Opinions Book Tag



Bonjour à tous!!


Et une petite vidéo que j'ai eu envie de vous tourner ce matin pour un tag bien sympathique!



Comme d'hab,les liens

Bookables : https://www.youtube.com/watch?v=8hmUqjS5HWQ
The Book Archer :  https://www.youtube.com/watch?v=NYfgq8HgDc0



Black Ice de Becca Fitzpatrick



Bonjour à tous!


Allez encore une chronique, il faut dire qu'avec le temps pourri de ces derniers jours, il n'y a pas grand chose d'autre à faire que de lire. Sauf hier, où il y a eu un grand ciel bleu et où j'en ai profité pour aller à la plage.

Donc ce roman m'a été fortement conseillé par Gwenlan (dont vous pouvez retrouver la chronique ici ) et je dois avouer qu'au début.. je me suis demandée pourquoi.. bref, sans plus attendre le résumé et sa couverture:

En décidant de passer un week-end à la montagne avec sa meilleure amie, Britt était loin d’imaginer que son ex, Calvin, serait aussi de la partie. Tandis qu’elle profite du trajet pour réfléchir à leur histoire, Britt et Korbie se retrouvent bloquées au milieu de nulle part dans une terrible tempête de neige. Bravant le froid glacial, elles finissent par trouver refuge dans un chalet occupé par deux beaux inconnus. Deux malfaiteurs en fuite qui les prennent en otage.
Tandis qu’elle échafaude des plans pour trouver une issue, l’angoisse de Britt grimpe d’un cran : elle découvre que plusieurs meurtres ont été commis dans la région. Sans compter que le comportement bienveillant de Mason, un des deux ravisseurs, est déconcertant : est-il un ennemi ou un allié ? Peut-elle lui faire confiance ? Les apparences sont trompeuses au milieu du blizzard, et les secrets bien gardés… 


*******************************************************************************


Alors alors.. nous avons donc là l'histoire de Britt, une jeune fille de 17 ans pourrie gatée qui n'est, soyons honnête rien d'autre qu'une pauvre petite fille super assistée par son papa et son grand frère et qui ne sait rien faire d'autre que de se regarder le nombril et pleurer sur son ex relation avec le frère de sa meilleure amie. Meilleure amie qui est encore plus cruche mais heureusement pour nous, elle ne restera pas longtemps dans l'histoire (non elle ne meurt pas) 

Donc apres un début plus que poussif (franchement, j'ai eu du mal à supporter les états d’âmes de cette héroïne en carton qui m'a plus que soûlée... entre sa "meilleure amie" qui est super jalouse d'elle, son ex qui est méga arrogant mais qu'elle veut reconquérir, ou pas, enfin elle hésite) bref c'était pénible. Et puis.. Oh miracle, l'histoire prend un tournant franchement surprenant et là! C'est parti. Alors si comme moi vous êtes rebutés par Britt au début du roman, accrochez vous!! Après ça change. On se retrouve plongé dans un thriller psychologique (pour ado hein, c'est pas non plus un maitre polar mais ça se lit super bien) et surtout, on se les pèle!! J'étais frigorifiée tout le long de ma lecture. Si c'est la canicule chez vous, allez y! Ce roman est fait pour vous.


Au passage, on apprend plein de trucs sur la survie par temps froid, sur les randonnées en foret et meme si l'intrigue se révèle assez facile à dénouer, j'ai vraiment beaucoup aimé ce roman qui se lit d'une traite. Le style de l'auteur est fluide, les personnages masculins attachants, féminins... bref, Britt est une fille qui gagne à etre connue lol. C'est cependant un personnage qui évlue énormément au fil du roman et sa situation lui fera d'ailleurs prendre conscience de ses défauts et elle fera tout pour les changer. Ce qu'elle parvient à faire de manière plus que remarquable. 

La fin quand à elle est super mignonne et romantique, bref, la fin idéale pour ce roman.


En résumé, un roman que je suis bien contente d'avoir lu, vraiment sympa et original qui se lit avec plaisir.Mention spéciale pour le personnage de Bear, très souvent évoqué.. jamais présent dans le roman^^en montagne, avec un nom pareil ça aurait pourtant été sympa^^

Quelques informations sur Black Ice:
Edition: Collection MSK, JC Lattès
Prix : 17 €
Nombre de pages : 400 pages
Date de sortie : 4 février 2015




mardi 21 juillet 2015

Darcy,what else? de Teri Wilson



Bonjour à tous!!


Ca y est!! Le soleil refait enfin son apparition apres plusieurs jours de pluie. Bon j'ai aurait profité pour lire et aller au ciné ce qui n'est pas mal pour des vacances. Me voici de retour sur le blog pour la dernière chronique du challenge Read a Thon dont je vous ai posté la vidéo bilan hier.

Ce roman est  également dans ma PAL depuis le concours d'anniversaire de Jane Austen is my wonderland et je n'avais pas encore sauté le pas pour le lire. Il correspondait à la consigne "Le nom du héros doit apparaître dans le titre"

De plus Gwenlan l'avait d'abord sélectionné quand je lui avais demandé de piocher un roman dans ma PAL sauf que j'avais déjà prévu de le lire. Donc sans plus attendre, la couverture et le résumé:



« C’est une vérité universellement reconnue qu’une célibataire à l’aube de la trentaine doit avoir envie de se marier. »
La bonne blague. C’était peut-être vrai au XVIIIe siècle, mais, aujourd’hui, Jane Austen a tout faux. Elizabeth en est la première convaincue ; d’ailleurs, les hommes, l’amour, le mariage et tout ce qui va avec, elle les a soigneusement rangés dans une petite boîte. Une petite boîte bien fermée et enterrée six pieds sous terre. Non, vraiment, pour elle, c’est fini. Les hommes sont morts, vive les chiens ! Un chien, ça ne trompe pas, ça ne râle pas, ça vous fait toujours la fête et c’est content de vous voir. Et Bliss, sa chienne adorée, le lui prouve tous les jours. D’ailleurs, c’est elle qu’elle a choisi d’emmener à Londres – de l’autre côté de l’Atlantique ! – pour commencer sa nouvelle vie de nounou de chiens de concours.
Mais, sur place, rien ne se passe comme prévu lorsqu’elle croise l’irritant et arrogant et désagréable et odieusement sexy Donovan Darcy, milliardaire, éleveur de chiens de race.
Et – accessoirement – membre du jury…


*****************************************************************

Déjà, je voulais saluer le travail des éditions Harlequin qui ont vraiment su se renouveler et qui nous propose depuis quelques temps des romans frais légers et romantiques avec des couvertures vraiment sympa. 

Ce roman, je n'avais pas trop envie de le lire, je ne sais pas pourquoi mais je m'attendais à une énième réécriture d'Orgueil et Préjugés ou d'un autre roman de Jane Austen et je n'étais pas dans l'ambiance, surtout apres avoir lu Coup de foudre à Austenland et en avoir été déçue. Mais je l'avais selectionné, j'avais du temps devant moi et je me suis dit, allez pourquoi pas. Et là... j'ai eu une très bonne surprise. Alors oui il y a des similitudes avec Orgueil et Préjugés et ça en est surement une réécriture mais à vrai dire, j'ai adoré l'ambiance de ce roman.

 On a l'impression d'etre dans une comédie romantique britannique à la Coup de foudre à Notting Hill ou Love Actualy ou n'importe quel film avec Hugh Grant. Et en meme temps j'ai adoré les clins d'oeil à Orgueil et Préjugés et j'ai adoré les personnages. Que ce soit Donovan Darcy ou Elisabeth Scott qui sont tous les deux super. Elle dans son role d'américaine paumée, accrochée à ses principes et qui refuse de se laisser séduire par la fortune et le "rang" de Darcy. Lui avec son orgueil son statut et ses chiens.

 Parce quoi,l'histoire se déroule dans le milieu des concours canin et c'est super drole. C'était un univers que je ne connaissais pas du tout et meme si je ne suis pas fan des chiens, j'ai adoré ce roman. J'ai adoré la manière de Darcy de s'occuper de ses chiens, les remarques à deux niveaux qu'il fait régulièrement à Elizabeth en jugeant les chiens qu'elle présente. J'ai adoré les voir se tourner autour , se rapprocher, se séparer pour mieux se retrouver. J'ai adoré le coté arrogant (oui oui je sais) et protecteur et directif de Darcy comme j'ai adoré le coté rebelle, indépendant et décidé d'Elizabeth.

En résumé c'était un très très bon roman, qui m'a vraiment surprise par sa fraicheur, son romantisme à la Jane Austen et son histoire drole et touchante. 
Un carton plein pour Teri Wilson et Harlequin!!




Ce roman entre dans mes challenges:




Quelques informations sur Darcy, what esle?:

Edition : Editions Harlequin
Prix : 10.90€
Nombre de pages : 432 pages
Date de sortie : 25 février 2015


lundi 20 juillet 2015

French Read-a-thon Summer Edition Le Bilan!!



Bonjour à tous!!

Voici donc la vidéo bilan de ce challenge French Read-a-thon que j'ai adoré faire!

Un énorme merci à Rondoudouishappy de l'avoir organisé et voici le lien vers
-son blog
-sa chaine Youtube
-la page facebook du challenge




A Bientot



La reine des neiges (Les Outrepasseurs #2) de Cindy Van Wilder





Bonjour à tous!

Toujours les vacances, toujours autant de lecture, et le quatrième livre que j'ai choisi dans le cadre du FRRAT. Alors j'ai réussit mon challenge, d'ailleurs d'ici quelques minutes je vais aller tourner la vidéo bilan que vous aurez sur le blog dans quelques heures^^

Me voici de retour pour le tome 2 des Outrepasseurs, j'avais attendu le salon du livre et la rencontre avec l'auteur pour acheter le tome 1 (dont vous pouvez retrouver la chronique ici ) et il me tardait de lire la suite. C'est chose faite vue que Lyn du blog Imagi'lyn me l'a offert pour mon anniversaire avec une magnifique peluche représentant Peter le héros de la saga.

Sans plus attendre, couverture (toujours aussi magnifique! Punaise rien que pour ça les bouquins méritent d’être achetés^^) et le résumé:




Les Outrepasseurs viennent enfin de capturer la dernière fée libre, Snezhkaïa la Reine des Neiges. Ils ignorent qu’ils viennent de déclencher une malédiction qui risque de les anéantir. Peter, qui supporte de moins en moins de se plier à la volonté de Noble, tente de retrouver le Chasseur pour mettre fin à cette lutte séculaire…

*******************************************************************


Alors alors, j'avais vraiment hâte de lire ce tome 2 et de rentrer enfin dans l'histoire de Peter. Comme je vous le disais dans ma chronique précédente, le tome 1 est une sorte de long prologue qui pose les bases de l'univers des Outrepasseurs. Ce tome 2 commence un an après la fin du tome1 Peter subit un entrainement draconien de la part des Outrepasseurs et les tensions déjà présentes en lui dans le premier tome sont encore plus présentes ici. Depuis le début, Peter n'est pas pour cette société, cet univers dans lequel il a du plonger de force et essaye par tous les moyens d'en sortir.

J'adore le personnage de Peter. Vraiment. Depuis le premier tome. C'est un personnage complexe qui ne se contente pas d'accepter le statut quo et veut faire les choses selon ses désirs, selon son coeur. Il aurait pu faire comme les autres et embrasser sa "carrière" d'Outrepasseurs, d'héritier mais non. Pas Peter.

Dans ce tome, il va vraiment , passez moi l'expression, en chier. Mais à aucun moment il ne dévie de son objectif. C'est un personnage entier et en même temps, ça reste un ado perdu qui essaye de faire au mieux selon son coeur et ce qui lui semble juste.

Il y a toujours autant d'action dans ce tome mais cette fois ci, c'est directement celle de Peter et nous sommes de nos jours et non plus dans le passé. Peter va venir remettre en cause l'ordre établit et j'adore sa façon de faire.

On en apprend un peu plus sur le passé de certains personnages, l'auteur nous ouvre des pistes sur le passé de Peter, du moins celui de ses parents et on fait la connaissance un peu plus active d'un personnage qui était plus que passif dans le tome 1.

En résumé un tome 2 au rythme enlevé que j'ai dévoré en quelques heures parce qu'une fois de plus, quand on ouvre un tome des Outrepasseurs, on ne peut que le lire du début à la fin.

J'ai à la fois hâte et pas hâte de lire le 3eme tome parce que je n'ai pas vraiment envie de dire au revoir à cet univers palpitant et à ces personnages vraiment attachants.


Et donc ce roman entre dans mon challenge: 

dimanche 19 juillet 2015

Obsession de Jennifer L Armentrout



Bonjour à tous!

Comment allez vous? Pour ma part, les vacances se poursuivent et mes lectures s’enchaînent! Le pied! L'autre soir, alors que je ne savais pas quoi lire, j'ai proposé à Charlotte des Voyages Littéraires une LC. (Vous pouvez retrouver sa chronique ici) Notre choix s'est alors portés sur une de nos dernières acquisitions Obsession.

Sans plus attendre la couverture et le résumé:



Serena Cross était restée sceptique lorsque sa meilleure amie avait assuré que le fils du sénateur trempait dans un étrange complot. Après l’exécution de cette dernière sous ses yeux, le doute n’est plus permis : elle aussi est menacée. Mandaté par le Département de la Défense, Hunter est chargé de veiller à sa sécurité. Sa particularité, hormis le fait qu’il soit imbuvable mais irrésistible ? Ce chasseur redoutable possède des « aptitudes » qui le rendent tout à fait capable de rivaliser avec les ennemis de Serena. Entre eux, la tension est immédiate, et leurs échanges tantôt glaciaux, tantôt électriques. Mais si Hunter connaît le dossier de Serena par coeur, celle-ci ignore tout de son protecteur… notamment qu’à ses côtés, elle court peut-être un plus grand danger encore. 

**********************************************************************

Obsession est donc un spin off de la série Lux, écrit par Jennifer L Armentrout dont vous pouvez retrouver mes chroniques d'Obsidienne le tome 1 ici ,  Onyx, le tome 2 ici , Opal, le tome 3 ici etOrigin , le tome 4 ici . Un jour je serai super courageuse et je lirai le 5eme et dernier tome.. un jour.. je ne suis pas encore prete à dire adieu à Daemon Black.

Si la série Lux est destinée à un public Young Adult, avec des personnages ado, Obsession lui est destiné à un public New Adult. Les personnages ont donc une vingtaine d'années et on trouvera dans ce roman plus de scènes de sexe que dans la série originale. D'ailleurs apparemment Jennifer L Armentrout dit répondre à la demande des fans qui souhaitaient voir l'univers de Lux transposé dans une monde plus adulte. Pour ma part, je n'ai vu aucune objection au fait que les personnages de Lux soient des ados et perso je suis toujours aussi fan et amoureuse de Daemon^^

Si vous n'avez pas encore lu la série, ou que vous n'avez lu que le tome 1 (seul tome à ce jour traduit à en vf) vous pouvez lire Obsession. Il y a juste un mini spoiler vers la fin du roman et encore.. je pense qu'il passera inaperçu si vous n'avez pas lu le passage correspondant dans la série Lux.

Cette fois si nous suivons les aventures très mouvementées de Serena, une humaine qui devient un témoin gênant pour une famille de Luxen. Les Luxen, vous savez, les gentils dans Lux. Et elle va être protégée par Hunter un Arum hyper sexy qu'on rencontre donc brièvement dans la série originale. Un Arum.. ouais les méchants. Et alors perso, j'ai adoré le fait que dans ce roman, Jennifer L Armentrout change tout ce qu'elle avait établi dans Lux. J'ai aimé (re) découvrir cet univers à travers les yeux de Serena et voir que finalement, tout dépendait du point de vue qu'on adoptait pour décider qui étaient les gentils et qui étaient les méchants. Et bien entendu ça m'a donné envie de relire les aventures de mon extra terrestre préféré.

Le personnage de Hunter est quand même super intéressant. Comme souvent dans ce genre de roman, il est sexy ténébreux et boude souvent. Ouais on les aime comme ça maintenant les mecs, ténébreux, distants, arrogants et super super virils. Et Hunter en est un super représentant.

La plume de Jennifer L Armentrout est toujours un régal et j'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à lire les aventures de Serena et Hunter et la chasse à la femme qui se déroulait tout au long du roman. Je pense que s'il n'était pas s'agit d'une LC je l'aurai lu en quelques heures, au moins cette fois ci j'ai fait durer le plaisir^^


Petite info, la sortie du tome 2 de Lux, en vf est prévue pour le 26 aout!!

Ce roman enter dans mon challenge :



Quelques infos sur Obesession:
Edition : J'ai Lu pour elle (collection semi poche)
Prix : 13€
Nombre de pages : 378 pages
Date de sortie : 10 juin 2015

samedi 18 juillet 2015

On my shelf Tag Part II



Et voici la suite tant attendue de la première partie dont vous pouvez retrouver la vidéo ici! Merci à toutes d'avoir joué le jeu!!




Dieu me déteste de Hollis Seamons



Bonjour à tous!


Il y a des chroniques plus difficiles à écrire que d'autres. Certaines parce que le roman ne m'a pas laissé un souvenir impérissable et que je n'ai pas grand chose à en dire, d'autres parce qu'au bout de 10 tomes d'une même série c'est difficile de se renouveler sans spoiler, et parfois, tout simplement parce que j'ai du mal à trouver les mots pour vous dire à quel point un roman m'a touchée.

Je constate que nous ne sommes que mi juillet et que j'ai déjà 14 coups de coeur à mon actif. 14. Plus d'un par mois. Alors oui j'ai lu des romans que j'ai adoré, certains très très bien écrits, de mes auteurs préférés, que je savais d'avance, avant même d'en avoir tourné les premières pages que j'allais les adorer. Et puis parfois, je me dit qu'il devrait exister quelque chose d'au delà du coup de coeur... parce que c'est ce que représente ce roman pour moi... Sans plus attendre, la couverture et le résumé:



New York, hôpital Hilltop. Richard sait qu'il ne fêtera pas ses dix-neuf ans, mais il a une furieuse envie de vivre ! Et d'embrasser Sylvie, la jolie fille de la 302... Contre la montre, le corps médical et sa famille toquée, ce Roméo casse-cou décide donc de flamber ses derniers rêves. Jusqu'à jouer son destin au poker, dans un des plus beaux bluffs jamais montés contre le sort... Ode explosive à l'adolescence et à l'amour, défiant la maladie et ses clichés, ce roman bouleversant offre une leçon d'humour ravageuse et une extraordinaire leçon de vie.

*********************************************************************

Alors non.. ce roman n'est pas très gai.. et pourtant... pourtant j'ai encore du mal à trouver les mots pour vous parler de la merveille qu'est ce livre. Je ne remercierai jamais assez Gwenlan de me l'avoir offert mais à dire vrai, je pense que je l'aurai acheté parce que sa chronique et le concours qu'elle avait ensuite organisé , m'ont plus que donné envie de lire ce roman. Et je ne regrette pas du tout d'avoir attendu pour le faire et de l'avoir lu pendant mes vacances. Tout simplement parce que quand on le commence, on ne s'arrete plus. C'est un livre très court (234 pages) qui se lit sans s’arrêter. Parce que le style de l'auteur et l'histoire qu'elle nous raconte est tout simplement renversante.
Alors oui, ce n'est pas le premier livre du genre. Et non, ce n'est pas un remake de Nos Etoiles Contraires. Ce roman est tellement différent.
Le personnage principal, Richard est tellement plein de vie qu'on a presque envie d'y croire, de se dire qu'il va s'en sortir et que l'avenir lui réservera plein de choses. Et pourtant dès le début on sait que ça ne sera pas le cas, parce que dans sa situation il n'y a pas de solutions, pas de miracle, juste la triste vérité.
Les enfants malades ont une force qui ne cessera de me surprendre. J'étais persuadée que j'allais pleurer toutes les larmes de mon corps tout au long du roman mais la vérité est qu'il n'y a que les dernières pages qui m'ont fait pleurer. Et que si je pleure encore aujourd’hui en écrivant cette chronique, c'est plus à cause de la force qui se dégage de ce roman, de l'envie de vivre les derniers jours de sa vie à fond et pleinement que pour la fin inéluctable. Je ne sais d'ailleurs toujours pas comment Gwenlan-Miss-je-pleure-pour-un-rien, a fait pour ne pas pleurer. 

Alors oui la fin est ouverte, mais je dois être un peu plus cynique qu'elle parce que pour ma part, je ne me faisais aucune illusion sur quoi cette fin s'ouvre.Cependant, pendant les premières pages, que dis je quasiment tout le roman je n'ai fait que rire et vibrer pour ce garçon tellement plein d’énergie, de malice et de vie.

Mais parlons un peu de l'histoire, de ces personnages attachants, de ces maladies qui les ont réunis au service de soins palliatifs d'un hôpital à 17 et 15 ans. A aucun moment l'auteur ne nous dit de quoi souffrent réellement les personnages et au final, ça n'a pas grande importance. Ce qui a de l'importance c'est que malgré tout, Richard et Sylvie refusent de se laisser définir par la maladie. Ce sont deux ados, qui veulent continuer à vivre,pleinement. Qui veulent faire leur lot de bêtises (et Richard est particulièrement doué pour ça) qui veulent profiter de ce que la vie leur donne et ela jusqu'au bout. De toute façon; ils vont mourir.

Je peux sembler très nonchalante en disant cela mais c'est le sentiment qui se dégage de Richard. Il a accepté son lot, son destin et ne lutte pas contre. Au contraire. Il vit. C'est ce qui se dégage de ce roman. Ce n'est pas un roman sur la maladie. Mais sur la vie. Et en cela, l'auteur a réussit un tour de passe passe formidable qui nous donne envie de profiter pleinement de chaque seconde, de chaque jour.

Voilà un roman qui m'a profondément touchée et  je ne peux que trop vous recommander  d'en tourner la première page, et de vous laisser entraîner dans l'univers bouleversant, renversant de Richard Casey.



Ce roman entre dans mon challenge:




Et sans surprise, c'est un méga méga:


Quelques informations sur Dieu me déteste:
Edition: 10/18
Prix : 7.10€
Nombre de pages : 234 pages
Date de sortie : 7 mai 2015

vendredi 17 juillet 2015

Coup de foudre à Austenland de Shannon Hale



Bonjour à tous

Comment allez vous? Moi ça va. Toujours en vacances et je continue donc mon challenge FRRAT. Voici donc ma deuxieme chronique (la troisieme arrivera demain car j'ai dévoré en quelques heures le troisieme livre de ma PAL du French Read-a-thon)

J'avais ce roman dans ma PAL depuis quelques temps puisqu'il fait parti du lot que j'ai gagné pour l'anniversaire du blog Jane Austen is my Wonderland et c'est ce roman que Gwenlan a pioché dans ma PAL pour le theme; Pioché dans ma PAL^^ Sans plus attendre résumé et courverture:


Jane Hayes est une jeune New Yorkaise en apparence tout à fait normale, mais elle a un secret : son obsession secrète pour Mr Darcy, ou plus précisément pour Colin Firth jouant Mr Darcy dans l'adaptation de la BBC de Pride and Prejudice.
Résultat, sa vie amoureuse est proche du néant : aucun homme n'est à la hauteur de la comparaison. Quand une riche parente lui laisse en héritage un séjour de 3 semaines dans un centre chic pour les Austen-addicts, les fantasmes de Jane impliquant une rencontre fortuite avec un héros tiré tout droit de l'époque de la Régence deviennent un peu trop réels. Cette immersion dans cet Austenland réussira-t-elle à débarrasser Jane de son obsession pour lui permettre de rencontrer un vrai Mr. Darcy ?

*******************************************************************

Alors alors, tout d'abord, c'est un tout petit roman de quelques 200 pages qui se lit très très vite. Pourtant.. pourtant j'ai mis plusieurs jours à le lire tout simplement parce que je n'ai pas du tout accroché avec l'héroïne. Comme dans Confession d'une fan de Jane Austen, nous avons encore droit à une soit disant fan de Jane Austen qui.. et bien qui finalement ne connait pas grand chose à l'univers de l'auteur. Enfin ici, Jane, l'héroïne est calée en style de vie et façon de parler de l'époque mais par contre il y a un truc qui m'a vraiment enervé, c'est que pour une nana soit disant carrément in love de Darcy,elle oublie un peu qu'au début du roman, Elizabeth ne peut pas se le saquer.. et qu'il est particulièrement désagréable.

Le pitch de l'histoire cependant est plaisant et à part les états d'âmes franchement chiants de l'héroïne ça aurait pu etre un super roman.mais voilà  je l'ai trouvé un peu plat. Et je n'ai vraiment pas accrochée avec l'héroïne. Elle m'a semblée vraiment fadasse et pénible, un peu trop Je-porte-tous-les-malheurs-du-monde-sur-mes-épaules, un peu trop à s'enflammer dès qu'un mec lui sourit. La liste des ses petits amis qui vient égrainer le romans m'a tout simplement fait lever les yeux au ciel..

Elle met trois cent ans à profiter de son expérience et ne mesure pas la chance qui lui est donnée tellement elle s'écoute parler. 

En résumé, un roman qui peut plaire si on arrive à accrocher à l'héroïne, un pitch vraiment sympa qui m'a permit de lire le roman jusqu'au bout. J'ai vu qu'un deuxieme tome était sorti, je le lirai s'il est traduit en français, en espérant que cette fois ci, l'heroïne soit moins tarte que Jane.

Ce roman entre dans mes challenges : 






Quelques informations sur Coup de foudre à Austenland :
Edition : Pocket
Prix : 6.80€
Nombre de pages : 261 pages
Date de sortie : 22 mai 2014

mercredi 15 juillet 2015

Maybe Someday de Colleen Hoover

Bonjour à tous!


Il y a des romans, on sait d'avance qu'on va les aimer.. je sais.. j'ai déjà utilisé cet intro mais c'est pourtant vrai. Il me suffit de lire Colleen Hoover sur la tranche d'un livre pour etre sure que je vais adorer. Et pourtant.. pourtant j'ai longuement attendu avant de lire celui là bien qu'il soit dans ma PAL depuis mon colis d'anniversaire. Je pense que j'avais besoin d'avoir du temps devant moi. Parce que je savais que quand je le commencerai, impossible pour moi de le laisser avant de l'avoir terminé. Et bien entendu, c'est ce qu'il s'est passé.

Je vous laisse comme d'habitude avec la couverture (de l'édition que j'ai lue) et le résumé vf:


À 22 ans, Sydney a tout pour être heureuse : des études passionnantes, le mec parfait, Hunter, et un superbe appartement en coloc avec sa meilleure amie Tori. Jusqu'au jour où elle apprend que ces deux êtres qui lui sont le plus chers lui cachent un secret impardonnable... Sydney décide alors de tout plaquer. Elle se rapproche de plus en plus de Ridge, son mystérieux voisin. Elle vibre lorsqu'il lui joue ses magnifiques mélodies à la guitare sur son balcon. Mais chacun a ses secrets, et Sydney va découvrir ceux de Ridge à ses dépens. Ensemble, ils vont comprendre que les sentiments qu'ils partagent ne leur laissent pas le choix dans leurs décisions. 

*******************************************************************************

Ce roman est sorti il y a quelques mois en vf publié par les Editions Hugo & Cie dans la collection New Romance et j'avoue que je me suis dit "Euuuuh HR qui publie un roman de Colleen Hoover... ah bon?? Vous etes surs???" Donc vous vous doutez bien qu'il était hors de question pour moi de le lire en vf. Je l'ai quand meme acheté pour ma Coco d'amour lors du swap arc en ciel parce que je savais qu'elle ne le lirai pas en vo et qu'il fallait qu'elle le lise.(d'ailleurs à ce jour elle ne l'a toujours pas lu) Alors non je n'ai pas tenté la VF. Ma copine Charlotte , des Voyages Littéraires l'a fait et je sais qu'elle s'est arrétée rapidement pour passer sur la vo. (Oui on est des puristes...) 

Donc c'est un roman dont on a beaucoup parlé récement sur la blogosphère et je ne vais pas etre super originale sur ma chronique si ce n'est que
1) C'est un Colleen Hoover
2) C'est mon auteur préférée
3) C'est un coup de coeur.


Un coup de coeur pour quoi? Parce que comme toujours dans ses romans, Colleen Hoover nous fait pleurer toutes les larmes de notre corps. Parce qu'elle nous surprend et nous émeut tout à la fois. Parce que l'histoire d'amour entre Ridge et Sydney est magnifique, touchante, poignante et qu'on passe excatement par les memes émotions qu'eux au meme moment et qu'on n'a qu'une envie, c'est que pour une fois, ça ne finisse pas comme on se doute que ça va finir. Et pourtant, quand ça arrive;. c'est tellement beau et fort et poignant que c'est la fin la plus parfaite qu'elle pouvait écrire.

Comme souvent, on alterne les points de vue entre celui de Ridge et de Sydney, (avec le prénom du narrateur en début de chapitre et ça c'est le pied) Colleen Hoover sait définitivement " écrire" les garçons et Sydney est un personnage vraiment attachant.

Pas de "méga" drame ici, meme si l'enfance de Ridge n'a pas été des plus facile, juste une situation banale, qui ne sera pas sans rappeler un autre roman que j'ai détesté (et c'est là que je me dis que ce n'était vraiment pas le sujet mais la façon dont il a été abordé et les personnages plus qu'exaspérants qui font que j'ai détesté cet autre roman, et adoré celui là)

Parce qu'à aucun moment on ne tombe dans le vulgaire, dans le cru dans les sentiments au rabais et le manque de respect. Tout est en retenu, en personnages fondamentalement bons, et altruiste et tellement, tellement forts et touchants. Punaise j'ai meme détesté l'auteur de me faire vouloir qu'ils se mettent ensemble.. 

Et puis en plus;.. mon dieu en plus j'ai eu la bonne idée de suivre les conseils de l'auteur et d'écouter les chansons du roman au fur et à mesure (je vous le conseille fortement parce que c'est une expérience unique) la voix de Griffin Peterson.. les paroles des chansons;. je ne sais pas si dans la vf ils ont aussi traduit les paroles mais elles sont tout simplement parfaites...

Alors si vous voulez passer un bon moment, lire un roman qui vous fera vibrer et ressentir tout un tas d'émotions plus belles les unes que les autres,n'hésitez pas et commencez Maybe Someday (sans oublier le paquet de mouchoirs^^)


Ce roman entre dans mes challenges :


et est bien entendu un énooooooooorme :






Quelques informations sur Maybe Someday :
Edition : Simon &Schuster/Hugo Roman
Prix :11.79€ /17€
Nombre de pages :384 /391 pages
Date de sortie :18 mars 2014/7 mai 2015


mardi 14 juillet 2015

FRENCH-READ-A-THON /SUMMER EDITION



Bonjour à tous!!

Me voici de retour sur le blog pour une petite vidéo pour un défi que je me suis lancée





Les liens vers la vidéo de Rondoudou is Happy  et vers la page Facebook du groupe:

Vidéo:

https://www.youtube.com/watch?v=uLRD9iddP5c


Page Facebook

https://www.facebook.com/frenchreadathon?fref=ts


Mords un autre jour & Une morsure ne suffit pas (Les vampires de Chicago #9 et #10)) de Chloe Neill




Bonjour à tous!

Vacances J2... comment ça fait du bien!!

Me voici de retour pour une mini chronique mais difficile en arrivant au tome 9 d'une série de ne pas vous spoiler ou de faire original alors sans plus attendre la couv et le résumé:


Tome 9
Une magie étrange et perverse frappe la Meute des Grandes Plaines. Gabriel Keene, le Meneur de la Meute, se tourne vers Merit et son Maître, Ethan Sullivan, pour leur demander de l’aide. Qui peut bien être assez puissant pour surpasser la magie des métamorphes ? Pour le découvrir, Merit devra percer bien des mystères et affronter des ennemis dont elle ne soupçonnait même pas l’existence.

Tome 10
Un tueur en série sème la panique à Chicago. Il laisse des souvenirs magiques sur ses victimes humaines. L'enquête de la police piétine. Le maire, dépassé, n'a plus d'autre choix que de faire appel aux vampires de la ville même si l'entente avec ces derniers est précaire. Unir leurs forces semble une bonne idée vu que le nombre de victimes augmente de jour en jour. Mais Merit, sentinelle dévouée de la maison Cadogan, parviendra-t-elle à démasquer le coupable avant de devenir elle-même la proie ?

**************************************************************

Je suis amoureuse d'Ethan Sullivan. Vous le savez, je vous l'ai déjà dit , ,  et . Donc rien de nouveau sous le soleil si ce n'est que je suis tellement amoureuse de lui que j'ai enchaîné sur le tome 10 (et maintenant je n'ai plus qu'à attendre la suite... heeeeeeeeeeeeelp)


Donc que vous dire.. que j'aime Ethan (mince je l'ai déjà dit) Que j'adore Merit, que je suis fan de cet univers et que meme au bout de 10 tomes l'auteur arrive à nous surprendre à nous donner envie d'enchainer les tomes à nous morfondre pour la suite? Oui oui oui et oui. Ces romans c'est tout simplement un petit régal en matière de bit lit. Une héroïne au mordant (sans jeu de mots^^) et au piquant que j'adore, un héros sexy et ténébreux à souhait, de l'action, de l'humour, de l'amour des intrigues toujours plus farfelues mais qui ne font qu'apporter toujours plus à l'histoire.

J'adore les sagas et j'adore retrouver les memes personnages d'un roman à l'autre, j'adore en apprendre encore plus sur eux, les connaitre intimement, faire partie de leur quotidien. J'aime les épreuves qu'ils traversent et voir comment ils s'en sortent plus ou moins facilement, plus ou moins abîmés. J'ai râlé de voir Ethan douter à nouveau de Merit mais j'ai adoré le voir baisser ses barrières et être si vulnérable pour la femme qu'il aime. J'adore la relation entre ces deux là et le fait qu'ils finissent toujours par réaliser qu'ils sont plus forts à deux que l'un sans l'autre.


Je pourrai vous faire des pages et des pages de tout ce que j'aime dans cette série (les personnages secondaires si attachants, l'ambiance de la ville de Chicago, les différentes créatures surnaturelles, leurs rapports entre elles, avec les humains.. Merit.. Ethan) mais je crois que le plus simple reste encore de vous conseiller de tourner les pages du premier tome et de vous laisser emporter par ces vampires de Chicago. Un conseil cependant.. il vous sera très difficile de ne pas enchainer les tomes et de ne pas succomber au charme d'Ethan Sullivan.

Quelques informations sur Mords un autre jour & Une morsure ne suffit pas
Edition : Milady
Prix : 8.20€
Nombre de pages : 408 pages 
Date de sortie : 18 septembre 2014 & 29 mai 2015

lundi 13 juillet 2015

L'amour et tout ce qui va avec de Kistan Higgins


Bonjour à tous!

Vacances J2! Le pied! Encore une journée qui s'annonce bien comme je les aime, sous le signe de la lecture! Me voici de retour pour une chronique pour un roman que j'avais dans ma PAL depuis... pffff très longtemps.. trop longtemps. Il s'agit d'un roman de Kristan Higgins, qui est l'auteur préféré de Gwenlan et dont je n'avais à ce jour encore lu aucun livre... et je me demande bien pourquoi...

Le theme du challenge du mois étant donc la romance, le genre préféré de Gwenlan, je me suis dis que c'était l'occasion pour enfin sauter le pas et découvrir son auteur (comme elle l'avait fait pour Legend le mois dernier)

Sans plus attendre,la couverture et le résumé:


Le jour de ses trente ans, Callie Grey doit se rendre à l’évidence : elle attend toujours que son ex petit-ami – qui n’est autre que son patron – la demande en mariage. Un espoir qui s’écroule lorsque Mark lui annonce qu’il est amoureux de sa nouvelle recrue, Miss Perfection, accessoirement fille du plus gros client de l’agence. Et comme si cela ne suffisait pas pour la déprimer totalement, sa mère lui organise une charmante petite fête d’anniversaire… dans le funérarium familial ! Décidée à ne pas de laisser évincer sans réagir, Callie, pour aiguiser la jalousie de Mark, entame alors dans une relation improbable avec Ian McFarland, le nouveau et très séduisant vétérinaire de Georgebury. Certes, Ian semble plus à l’aise avec les animaux qu’avec les humains – et ne parlons pas de la gent féminine… Certes il est psychorigide sur les bords, voire un peu maniaque. Mais Callie, avec son optimisme légendaire, décide de lui laisser sa chance…

****************************************************************

Déjà, vous avez vu comme elle est mignonne la couverture? Ca donne envie de le croquer^^ 
J'ai commencé ce roman en sachant qu'il y a de fortes chances pour que je l'apprécie. Je connais maintenant suffisamment Gwenlan pour me fier à son avis et j'avais vu une vidéo de Moody qui disait qu'à chaque fois qu'elle avait envie d'une lecture facile et qu'elle était sure d'aimer elle lisait un Kristan Higgins. Me voilà donc partie la fleur au fusil dans ce roman que je m'attendais à découvrir frais et léger. Frais il l'est. Léger.. pas vraiment.. Punaise mais je ne m'attendais pas à autant pleurer... mais qu'est ce que j'ai aimé ce roman. J'ai commencé par pleurer de rire. Parce que le personnage de Callie est tout simplement génial. Sa famille.. mon dieu sa famille, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre, tous les personnages sont hauts en couleurs et complètement loufoques. Je suis tombée sous le charme de Callie et de sa famille, notamment son grand père Noah qui est vraiment génial malgré son coté râleur et bougon.
On est loin d'avoir à faire à des personnages lisses et classiques. Je ne sais pas si c'est le cas de tous les romans de Kristan Higgins mais en tout cas j'ai adoré cet aspect dans ce roman.

J'ai aimé aussi voir Callie évoluer au fil du roman. Alors oui, rien d'extraordinaire dans cette histoire de triangle amoureux qui m'a fait penser à Bridget Jones et d'autres romans jusque là mais ça marche. On s'attache à Callie, on craque pour Ian (ok je ne suis pas objective du tout, n'importe quel mec qui s'appelle Ian  je craque) on souffre avec elle, on se révolte et on pleure... punaise qu'est ce qu'on pleure.


Parce que les passages légers et drôles alternent avec des passages plus difficiles, des sujets qui me touchent particulièrement (le divorce de Ian, celui des parents de Callie et la relation de Callie avec son père pour ne citer qu'eux) et j'ai pleurer pleurer pleurer mais je n'ai pas laché ce roman jusqu'à la dernière page  parce qu'il est tout simplement super. Une petite pépite comme je les aimes, des sentiments, de l'amour, de l'amitié, des rires, des épreuves et au final un très très bon moment. Je ne peux que trop vous conseiller ce roman et je n'ai qu'un seul regret, celui de ne pas l'avoir lu bien avant!

Ce roman entre dans mon challenge;


Quelques informations sur L'amour et tout ce qui va avec :
Edition : Mosaïc
Prix : 7.90€
Nombre de pages : 480 pages
Date de sortie : 22 janvier 2014

dimanche 12 juillet 2015

KGI tome 3 : Mémoire volée de Maya Banks


Bonjour à tous!


Comment allez vous?? Pour ma part ça va très très bien puisque ce sont enfin les vacances. Et que j'ai passé mon premier jour à faire ce que j'aime le plus: lire!!

Je vais donc essayer de me tenir à jour dans mes chroniques, ce qui ne sera pas forcément évident parce que j'en ai déjà trois de retard (bon plus que deux quand j'aurai fini celle là)
Alors je ne perd pas plus de temps et vous retrouve avec le troisième opus des aventures des frères Kelly dont vous pouvez retrouver les chroniques du tome 1 ici et du tome 2 ici .

Sans plus attendre, la couverture et le résumé:


Peu de gens refuseraient de partir sur une île paradisiaque tous frais payés. Pourtant, si Garrett Kelly accepte cette mission, c’est uniquement pour surveiller Sarah Daniels, en cavale depuis qu’elle a assisté à un meurtre commis par son demi-frère, ennemi juré du KGI. Le soldat discipliné est loin de se douter qu’il va succomber aux charmes de la jeune femme. En découvrant son passé sombre, il est pris du désir irrésistible de la protéger. Même lorsque celle-ci s’enfuit. Car s’il ignore tout de ses poursuivants, Garrett sait en revanche que Sarah va mourir 


***********************************************
Dans ce troisième tome, nous suivons donc les aventures de Garett. Garett qui est le chouchou de Gwenlan de La Malle aux Livres (qui a sorti ses couleurs d'été, je ne sais pas si vous avez vu) et donc ce troisième tome est son préféré. Beaucoup de pression pour un tome hein? Alors Garett on l'avait déjà plus qu' aperçu dans les précédents tomes vu qu'il est très proche de Rachel, la femme d'Ethan et a fini par s'entendre plutôt bien avec Sophie la femme de Sam. Donc Garett j'avais hâte de le voir à l'oeuvre. Parce que Garett ça reste le plus froid, renfrogné et sauvage des frères Kelly.  Et dans le tome précédent, il s'était quand même prit une balle pour Sophie hein.. Nous retrouvons donc Garett en fin de convalescence, couvé par ses frères et qui va accepter une mission pour la CIA ; protéger la soeur de son ennemi juré pour mettre la main sur ce dernier.

Alors oui j'ai lu des chroniques qui disaient beaucoup de mal de ce livre, comme quoi la façon dont Garett abusait de la confiance de Sarah alors qu'elle avait subit un viol par un homme en qui elle avait confiance et blablablabla... hey! On est dans de la romance là, pas un essai psychologique.. alors ok on peut écrire/lire de la romance et être quand même réaliste, mais il s'agit là d'un tome des KGI, pour le réalisme on repassera. Et de toute façon c'est ce qu'on aime dans cette série: des mecs virils et beaux et forts et courageux,  Pour qui la famille passe avant tout jusqu'à ce qu'ils rencontrent cette femme, si fragile et si forte à la fois, qui a subit un traumatisme mais lutte pour reconstruire sa vie et dont ils vont tomber follement amoureux. Alors oui c'est un peu toujours la même chose, oui c'est pas très crédible mais punaise.. ça marche!! Et on en redemande! On veut un frère Kelly, n'importe lequel d'ailleurs parce qu'ils sont tous parfaits et sexy et virils et tout et tout. Et Garett ne fait pas exception.

J'ai aimé retrouvé les autres personnages de la série, j'ai aimé que parfois on sorte un peu de la mission de Garett pour retrouver les autres. Parce que la vie ne s’arrête pas pour le reste de la famille Kelly bien au contraire. J'aime cette famille qui s'agrandie à chaque tome et qui reste soudée et unie et aimante et j'ai adoré voir Garett tomber fou amoureux de Sarah, j'ai aimé la façon de la jeune femme de lui tomber dans les bras, lentement mais surement. J'ai aimé la façon dont une fois de plus, chacun des frères Kelly lui fera une place dans la tribu et j'ai adoré le happy end. Et plus ça va, plus j'ai envie de lire les autres tomes et d'en apprendre encore plus sur les autres personnages de cette série qui au bout de trois tomes tient toujours ses promesses. 


Et ce roman entre dans mon challenge :


Quelques informations sur Mémoire Volée:
Edition: Milady Romance
Prix : 7.90€
Nombre de pages : 500 pages
Date de sortie : 21 Aout 2014


Ignorer peut tout gâcher (Blowing it #2) de Kate Aaron

  Bonjour à tous, J'ai le plaisir de vous retrouvez aujourd'hui pour vous parlez de ma toute dernière lecture. Et pas la moin...