jeudi 19 janvier 2017

Cyël de Nathalie Marie


Bonjour à tous!

Pour ma part, ça va plutôt bien surtout à l'idée du long week end qui m'attend (hâte hâte hâte). Je vous retrouve aujourd'hui avec un roman qui dormait un peu dans ma liseuse depuis novembre et que je n'avais pas encore prit le temps de lire
C'est chose faite. Et sans plus attendre, couverture et résumé:




Après avoir repris connaissance dans un endroit inconnu, Samaël, seul, démuni et totalement perdu, n’a d’autre choix que d’avancer droit devant lui, jusqu'à tomber de fatigue. Lorsqu'il se réveille une seconde fois, l’étranger face auquel il se retrouve lui apprend que la Terre a été dévastée ; la Nature s'est rebellée et a tout détruit.
C'est dans ce monde chaotique, entourés de quelques survivants, qu'ils vont tenter de rénover le village de Cyprian, l’homme qui l’a accueilli ; là que Samaël va devoir se révéler et se construire

*****************************************


Alors alors..alors je dois avouer que ce roman est très très court. C'est un roman qui se lit très rapidement mais pas seulement parce qu'il est court. L'histoire est super entrainante. Les deux premières parties sont très intéressantes. Elles soulèvent beaucoup de questions et nous font réfléchir: comment aurions nous réagit? Qu'aurions nous fait? Aurions nous survécu?
J'aime les romans post apocalyptique, j'aime voir les hommes se creuser les méninges pour s'en sortir, pour reconstruire, pour survivre. J'ai beaucoup aimé la communauté que Cyprian crée et ce qu'il fait de ce nouveau monde. C'est un personnage assez intéressant mais le roman étant du point de vue de Samaël, on n'en sait au final pas tant que ça sur lui.
Et j'ai envie de dire.. c'est le maitre mot de ce roman "on n'en sait pas assez" . On se pose beaucoup de question. Le prologue nous laisse sous entendre une intervention (Divine?) extérieure, un pourquoi Samaël a  perdu un an de sa vie. Beaucoup de faits restent inexpliqués et j'ai trouvé un peu bizarre que les personnages ne se posent pas plus de questions que ça. Samaël dit plusieurs fois que tout leur est "facile" et c'est effectivement le cas (comme de par hasard, les seuls magasins qui ont survécus à la tempête sont pile poil les magasins dont ils ont besoin...) et pourtant nous n'avons aucun éléments de réponse.

J'ai beaucoup aimé ce roman, j'aime le thème abordé et la façon dont l'auteur le traite. Cependant, il y a, à mon sens, beaucoup trop de questions et aucune réponse. Et ce n'est pas parce que l'histoire est incomplète, il y a même une épilogue qui vient clore cette histoire mais nous n'avons aucune réponse sur le pourquoi du comment.

L'histoire d'amour entre Cyprian et Samaël est très jolie et très douce mais j'ai un peu l'impression que le  contexte post-apocalyptique est plus un prétexte pour leur histoire d'amour qu'un vrai sujet abordé dans le roman et je trouve ça dommage. De même j'ai trouvé le style de narration un peu lourd et la façon de s'exprimer de Samaël assez emprunté même si pour ce dernier on a une explication pour le coup.

Au final un roman un peu décevant si on s'attend à un vrai roman post apo, une romance cependant agréable et sympathique, un roman trop court avec un sujet qui à mon sens aurai mérité plus de développements.

Ma note:


 Ce roman est un service presse numérique de :



Quelques informations sur Cyël :
Editeur : Reines-Beaux
Prix : 12€
Date de sortie : 9 novembre 2016
Nombre de pages: 190 pages
 

mardi 17 janvier 2017

Question de Timing (Hors série Dans les temps) de Mary Calmes





Coucou tout le monde,

Je vous retrouve pour ma deuxième chronique sur le troisième tome de la série Question de timing de Mary Calmes , "Dans les temps".


Glenn Holloway a vu sa vie basculer le jour où il a avoué son homosexualité à sa famille. Comme si cela ne suffisait pas, il a aggravé son cas en quittant le ranch pour réaliser son rêve : ouvrir un restaurant. Sans aucun soutien de son père, ou de son frère, et trop fier pour demander de l’aide à des étrangers, il a dû partir de zéro. Au fil des années, ses efforts ont été récompensés : son restaurant est un succès, il s’est forgé une nouvelle vie dont il peut être fier. 

Malgré tout, il n’a pu oublier les Holloway. La blessure reste béante jusqu’au jour où son pire cauchemar se réalise. Pour rembourser une dette, Glenn est tenu d’endosser sa tenue de cowboy et de passer le weekend avec Rand Holloway et Mac Gentry, un homme qui, hélas, l’attire irrésistiblement. Ce qui pourrait le mener à la catastrophe, le couper définitivement de sa famille et anéantir un amour encore fragile.

************************************



Nous faisons la connaissance de Glenn Holloway, le frère de Rand.
Glenn qui ne veut pas être un cowboy et qui ne trouve pas sa place au sein de sa famille.

L'histoire est courte, donc pas approfondie je trouve. Mais c'est quand même plaisant à lire. Surtout que l'on retrouve Rand et Stefan. Ahhhhh Rand.... mais je m'égare !

Donc Glenn qui va devoir passer un week-end à aider ses frères à ramener du bétail au ranch.
Alors qu'il n'a qu'une hâte, retourner à sa vie de restaurateur, tout ne se passe pas comme prévu. Évidemment !

Entre remise en question et prise de conscience, c'est toute sa vie qui va changer.

Une histoire sympathique à lire, seul petit bémol... encore beaucoup de fautes et de mots manquants.
Dommage....

Ma note :



Ce roman est un service presse numérique de 





Quelques informations sur Question de timing:
Éditeur : Dreampsinner Press
Prix : 4.41€ (ebook uniquement)
Date de sortie : 10 janvier 2017
Nombre de pages : 152 pages



dimanche 15 janvier 2017

La médiathèque des Capucins à Brest



Bonjour à tous!

Je vous retrouve aujourd'hui pour un article un peu différent de ceux que je fais d'habitude mais j'avais envie de vous présenter la nouvelle médiathèque qui vient d'ouvrir à Brest. Située dans les anciens ateliers des Capucins (ancien couvent puis atelier de construction navale) la médiathèque est la première pierre de la réhabilitations des anciens ateliers par la ville.

Et là j'avoue que je suis particulièrement fière de ce que la ville a réaliser parce que l'espace est tout simplement magnifique. Ils ont su allier l'ancien et le moderne, conservant ça et là les anciennes machines qui servaient à construire les bateaux, exploiter au mieux l'immense surface de ces ateliers et nous proposer une médiathèque tout simplement magnifique.

La médiathèque des Capucins (François Mitterrand de son vrai nom^^) c'est

-120 000 documents en libre accès (livres, DVD, CD, journaux et revues) et plus de 350 000 en réserve
-9700 m² (surface hors œuvre nette)
-900 places assises, dont une centaine équipées de postes informatiques
-1 auditorium de 195 places
-1 salle d’exposition de 175 m²
-1 café

La médiathèque sera organisée en 5 départements thématiques. Dans la grande nef, avec l’accueil, on trouvera le département « vie et citoyenneté » ainsi que des espaces d’animation. Le bâtiment s’organise ensuite en trois niveaux : jeunesse et numérique au rez-de-chaussée, jeux traditionnels et jeux vidéo en mezzanine, arts et littératures ainsi que patrimoine, Bretagne et mer à l’étage.

Aux 120 000 documents en libre accès sur tous supports (livres, cd, dvd, journaux, magazines) s’ajouteront les jeux vidéo et de société, sans oublier les ressources numériques. Vous pourrez également accéder aux 350 000 documents conservés dans les réserves. Les fonds patrimoniaux les plus anciens seront présentés dans une réserve visible depuis les espaces publics et visitable en groupe. Des présentations du fonds de conservation jeunesse seront également proposées, dans un espace dédié.

Les espaces de consultation ont été prévus pour permettre d’utiliser confortablement toutes ces ressources sur place : équipements informatiques performants, espaces de travail individuel ou en groupe, espaces de lecture, d’écoute, de visionnage, de jeux…


Et la médiathèque des Capucins, en images, ça donne ça: (photos prises à quelques jours de l'ouverture officielle)



















samedi 14 janvier 2017

Taliane (RAJuffern #1) de Emmanuelle Amadis




Bonjour à tous!

J'espère que vous allez bien, pour ma part ça va plutot bien meme si j'ai super hâte à ce week end parce que j'ai prit quelques jours de congés pour me reposer (et liiiiiiiiire!! Et vous tourner mon point lecture.)
Je vous retrouve aujourd'hui avec un roman qui m'a été transmis en SP par l'auteur, via mon partenariat avec Rose Darcy et je tiens à les remercier toutes les deux pour ce roman.
Sans plus attendre couverture et résumé:



Taliane est un Dionos, la race souveraine sur RAJuffern.
Il a un don, il peut déplacer les os brisés et les ressouder pour réparer les organismes vivants. Il travaille en équipe avec Eliou – qui lui soigne les tissus mous – et Xabat le pilote de la navette qui les mène sur le lieu d’apparition de ceux qui serviront d’esclaves au Dionos.
Chacun est âgé de plusieurs siècles et pour agrémenter ou épicer un peu leur quotidien, ils se lancent parfois des défis.
Lors de circonstance particulière, Taliane relève le pari un peu idiot de prendre en charge un humain pendant une année, le gain sera minime et les problèmes certainement au rendez-vous, mais il est bien décidé à le gagner haut la main.

Jaison est mort. Du moins, il devrait l’être, il ne voit pas comment il pourrait en être autrement après ce qu’il vient de subir.
Et pourtant, voilà qu’il se réveille et qu’il se retrouve devant un être qui n’est visiblement pas humain. Point positif, il n’est pas en enfer, ou alors les démons sont incroyablement plus magnifiques qu’on ne le dit. Point négatif, il n’est pas au paradis parce qu’il reste mortel et qu’il est un esclave. Point troublant, il est tombé amoureux de Taliane, son maître immortel.
Sa vie – ou plutôt sa mort – n’a pas de sens, alors pourquoi ne pas devenir déraisonnable et croire à un miracle : celui de voir ses sentiments être partagés.

***********************************************


Alors alors... alors je pense que nous avons tous en mémoire ce roman qu'on ne voulait pas lire. Non pas parce que l'histoire ne nous tente pas, ou l'auteur ou n'importe quoi d'autre. Juste parce qu'on "doit" le lire et qu'on en a tout simplement pas envie. Puis on fini par se faire un peu violence, par l'ouvrir... et par ne plus le lâcher jusqu'à la dernière page. Et c'est exactement ce qu'il s'est passé pour moi quand j'ai ouvert Taliane. J'ai adoré. J'ai vraiment beaucoup beaucoup beaucoup aimé ce roman. Comme je vous le disais, je ne l'ai pas lâché. J'ai juste fait une pause pour dormir quelques heures avant de le terminer au matin avant de partir bosser.
Il m'est difficile de classer ce roman dans un genre en particulier. Si je devais le faire, je pense qu'on serait dans du SF, un peu space opéra mais sans les voyages interplanétaires. Est on sur une autre planète? Dans une autre dimension? A une autre époque? Difficile de le déterminer et seuls les souvenirs de Jaison nous rattachent un peu à notre réalité, à notre époque, et m’empêchent de classer définitivement ce roman en science fiction.

Ceci étant dit, je tiens à saluer le travail de l'auteur qui a su crée un univers complet, avec ses règles, ses créatures et tout un contexte qu'on sent bien maitrisé et qui s'ouvre peu à peu à nous à travers les deux narrateurs. Que ce soit Taliane ou Jaison, on en apprend toujours plus au fil des pages et j'avoue que j'étais super intriguée par cet univers, ce qui me poussait à tourner encore et encore les pages de ce roman. Bon soyons honnête,l'autre aspect qui m'a fait tourner les pages est l'évolution de la relation entre Taliane et Jaison. Leur relation est vraiment très chouette, très douce et j'ai beaucoup aimé la suivre au fil des pages et du temps...

La fin du roman nous laisse... sur notre faim mais heureusement le tome 2 est annoncé pour le 17 janvier et heureusement parce que j'ai envie de dire: la suite!!!!!!

En résumé, une auteur au style agréable et fluide, qui maitrise son univers en dosant parfaitement les moments où elle distille les infos, que ce soit sur les personnages ou sur l'univers dans lequel ils évoluent. Des personnages très attachants et un tome 1 plus que prometteur!! A lire de toute urgence.

Ma note:








Quelques informations sur Taliane:
Editeur: Sharon Kena
Prix : 12.00€
Date de sortie : 16 aout 2016
Nombre de pages : 198 pages.


jeudi 12 janvier 2017

Tell me it's real (At first sight #1) de T J Klune



Bonjour à tous

J'espère que vous allez bien. Pour ma part ça va super bien parce qu’après ma lecture plus que riche en émotions, j'avais besoin d'une petite lecture légère et surtout drôle et ma copine Tahlly m'a conseillé ce roman qui trainait dans ma PAL depuis quelques temps. J'hésitais à le lire en vf ou en vo parce que les premiers échos de la trad vf n'étaient pas top top, mais à priori la maison d'édition a revu sa copie mais j'avais déjà acheté la vo. Sans plus attendre, la couverture et le résumé:



 Est-ce que vous croyez au coup de foudre ?

Ce n’est pas le cas de Paul Auster. Paul ne croit pas à grand-chose du tout. Il a trente ans, quelques kilos en trop, et ses meilleures qualités sont son esprit acerbe et les commentaires hauts en couleur qu’il distribue pendant que sa vie se déroule devant ses yeux. Ses amis les plus proches sont un chien à deux pattes nommé Roulettes et une drag queen quasiment bipolaire nommée Helena Handbasket. À cause d’un travail sans avenir, il bosse dans un box qui vide lentement son âme, et si le perroquet homophobe de sa grand-mère l’insulte encore une fois, Paul va lui tordre le cou.

Débarque alors Vince Taylor.

Vince est tout ce que Paul n’est pas : sexy, confiant en lui, et pas vraiment une lumière. Et pour une raison quelconque, Vince drague Paul sans relâche. Vince doit se ficher de lui, parce qu’il n’y a pas moyen que Vince veuille quelqu’un comme Paul.

Mais quand Paul renverse Vince avec sa voiture – de façon complètement involontaire style s’il-meurt-ce-ne-serait-pas-un-homicide – il est forcé de voir Vince sous un nouveau jour. La seule chose qui empêche Paul de croire en Vince, c’est lui-même – et c’est un obstacle que Paul ne semble pas tout à fait capable de surmonter. Mais quand la tragédie frappe la famille de Vince, Paul doit mettre de côté toutes les notions le concernant et se tenir au côté de l’homme qui pense qu’il est parfait comme il est.


*******************************************


FR-Alors alors... alors j'avais fait la connaissance de Paul, Sandy et les autres dans le tome 3 de la série L'ours la loutre et le moustique et j'avoue que j’appréhendais un peu parce que le personnage de Sandy est un peu trop exubérant pour moi et du coup je n'avais pas trop envie de lire ce livre. Puis tout le monde en a dit que du bien et connaissant la plume de TJ Klune, quand Tahlly m'a suggéré ce livre pour me changer les idées, je n'ai pas hésité. Et j'ai vraiment bien fait. Parce que si j'avais adoré L'ours la loutre et le moustique j'ai complètement craqué pour ce roman. Cet auteur est vraiment grandiose et si vous ne l'avez pas encore lu... mais que faites vous encore ici???? Foncez lire un de ses livres!!!

J'ai un peu regretté de l'avoir lu en vo parce que je pense sincèrement que je suis passée à coté de certains jeux de mots, certaines références mais j'ai quand même beaucoup beaucoup rit. A en pleurer. A en avoir mal au ventre tellement j'ai rit.

 Une fois de plus, les personnages de T J Klune sont complètement barrés et grâce à eux j'ai encore passé un très très bon moment de lecture. J'avoue qu'une fois ce roman fini je n'avais pas envie de lire autre chose, je ne voulais dire au revoir aux personnages et j'ai du me faire super violence pour ne pas craquer et acheter le tome sur Sandy dans la foulée.
Parce que oui Sandy est too much mais qu'est ce que je l'adore!! Et alors quand il est avec Paul.. on ne les arrêtes plus!  Pour notre plus grand plaisir.

 J'ai adoré le personnage de Paul. Une fois de plus, on a l 'a un personnage lambda, loin des clichés et c'est vraiment agréable. Paul est un monsieur tout le monde, avec un cœur grand comme ça auquel il est très facile de s'identifier.

 Face à lui, le personnage de Vince est tout simplement magnifique. Je crois que Vince m'a encore plus émue que Paul et j'avoue que leur duo est tout simplement magnifique. J'aime que les personnages de T J Klune ne soient pas des cliches, tout en l'étant quand même un peu, j'aime qu'ils ne soient pas comme 90% des héros de romance et que pourtant, on soit complètement sous leur charme, qu'on adhère à leur histoire et que la romance marche.
Et celle ci ne fait pas exception à la règle. Une fois de plus, TJ Klune signe ici un roman qui vous fera passer du rire aux larmes pour rire à nouveau et qui est une bouffée de fraicheur à ne surtout pas manquer.

ENG-So well well well.... well  I met Paul, Sandy and the others in volume 3 of the series The bear the otter and thekid and I confess that I was a little apprehensive  because  Sandy is a little too much exuberant to me , so I didn't want to read this book. Then everyone said that it was good and knowing the pen of TJ Klune, when Tahlly suggested this book to me to change ideas, I did not hesitate. And I did really well. Because if I had loved The bear the otter and the kid I completely fell  for this novel. This author is really great and if you have not read one of his book yet ... but whyt are you still here ???? Read one of them !!!
I regretted to have read it in english because I think sincerely that I passed by some puns, some references but I still laugh a lot. So hard I cry. To have a stomach ache so I laughed.  


Once again,  T J Klune's characters are completely crazy and thanks to them I still had a very good time reading. I admit that once this novel ended I did not want to read anything else, I did not want to say goodbye to the characters and I strugle very hard  not to buy the book about Sandy right now.
Because yes Sandy is too much but  I love him !! And then when he is with Paul .. we do not stop them anymore! For our greatest pleasure.


 I loved  Paul. Once again, we have the character  lambda, far from clichés and it is really nice. Paul is a mister everybody, with a big heart. It is  very easy to identify with him.

 Facing him, Vince is simply magnificent. I think Vince moved me even more than Paul and I confess that their couple is just beautiful. I like that the characters of TJ Klune are not cliches, ok they are a little bit, I like that they are not like 90% of the heroes of romance and yet we are completely under their charm, adhere to their story and fell in love with them.And this one is no exception to the rule. Once again, TJ Klune signs here a novel that will make you pass from laughing to tears to laugh again and that is a breath of freshness not to be missed.

Ma note: 





Quelques informations sur Dis moi que c'est réel:
Editeur : Dreamspinner Press
Prix : 20.05 € (pour la vf)
Date de sortie : 17 mai 2016 (pour la vf)
Nombre de pages : 380 pages 


lundi 9 janvier 2017

Road de Amhéliie et Maryrhage



Bonjour à tous!

J'espère que vous allez bien. Pour ma part ça va plutot bien. Je vous retrouve aujourd'hui pour ma première chronique de 2017, comme j'aurai du vous le dire lors de mon bilan du mois de décembre j'ai décidé de vous tourner deux uptdates lectures par mois qui seront mis en ligne (si je m'y tiens) les 10 et 20 du mois. Le bilan du mois lui, sera un version plus allégée où je vous parlerai seulement de quelques livres en particuliers. Pour les chroniques écrites, ce sera principalement (pour ne pas dire exclusivement) mes services presses. Et je vous retrouve donc avec une sortie d'hier, qui n'est autre que le magnifique Road de mes copines Amhéliie et Maryrhage. Sans plus attendre, couverture et résumé:


« Il suffit d’une rencontre pour chambouler votre existence et vivre la plus belle des expériences » 

Travis est froid et solitaire, Mack est chaleureux et ouvert sur le monde. 
Travis ne parle pas beaucoup et à mauvais caractère. Mack est un vrai moulin à parole, patient et curieux. 
Travis contrôle sa vie avec des règles, Mack n’en a pas et vit au jour le jour. 
Ils n’ont rien en commun, et pourtant, La Route va faire en sorte que leurs chemins se croisent. 

*********************************************

Alors alors... alors en septembre 2015 j'ai reçu un message privé sur la page du blog de la part d'Amhéliie qui venait me proposer un partenariat entre mon blog et Mary et elle. Partenariat que j'ai tout de suite accepté avec grand plaisir. Lorsque j'ai reçu son catalogue quelques temps après j'ai tout de suite repéré cette petite pépite qui s'annonçait Road! Malheureusement (enfin ça dépend pour qui) les filles ont signé un truc avec une maison d'édition et Road a été retiré de leurs futures publications.. quand mi 2016 elles ont décidé de le sortie en auto publication quand même imaginez ma joie. Et voilà, presque un an et demi plus tard j'ai enfin eu la joie d'avoir Road dans ma liseuse et je me suis jetée sur ma lecture.


Alors au premier abord, je ne sais pas trop pourquoi , j'ai eu énormément de mal à lire ce roman. Je le trouvais top, j'adorais, mais j'avais l'impression qu'il était super long (alors que comparé à d'autres publications des filles, il est court) .

J'étais bien entrée dans l'histoire, complètement attachée à Travis, un peu agacée par Mack mais contente de le lire. Sauf que quand je regardais mon % d'avancé dans le roman j'avais l'impression que je ne le finirai jamais.

Je pense sincèrement que c'est lié à mon état d'esprit du moment (des "siestes" de 12 à 15h par week end tellement je suis crevée de mes semaines) et la nuit de 12h que j'ai faite avant de m'attaquer à la deuxième moitié du roman m'a un peu aidée à savourer ma lecture sans plus avoir cette sensation de longueur.

Soyons clair, ce n'est pas le style d'écriture des filles ni l'histoire en elle même qui m'ont donné ce ressenti mais bien mon etat de fatigue général parce que malgré tout ce que je viens de vous dire, mesdames et messieurs, j'ai l'honneur de vous présenter mon premier coup de coeur de l'année 2017!!! Et étant donné qu'il s'agit de ma deuxième lecture de l'année, je pense que cette année s'annonce plutôt bien.


Alors alors.. parlons peu mais parlons bien.... ce roman est une petite pépite. Si la première parti peut sembler un peu longue j'ai beaucoup aimé l'ambiance road trip. Mon papa était chauffeur routier (il est à la retraite maintenant) et j'ai plusieurs trajets avec lui gamine. J'adore l'atmosphère des camions, des relais, des aires d'autoroutes la nuit dans un camion... bref je trouve qu'une fois de plus les filles ont très bien retraduit cette ambiance même si le trajet Agen-Avignon n'a rien à voir avec un trajet Floride-Alaska.

J'ai adoré le personnage de Travis. C'est un personnage super intéressant et je dois avouer que le coté moulin à parole de Mack m'a autant fait rire qu'agacée. Mais bon dieu il ne la ferme donc jamais????
Mack est un personnage très attachant, aussi adorable qu'agaçant et je me suis clairement tapé de bonnes tranches de rire avec lui (mention spéciale à Bob!)

Comme toujours j'ai beaucoup aimé l'évolution de la relation entre les deux hommes et l'ambiance huis clos du camion et du trajet sur la route renforce toutes ces émotions. Oui le roman se déroule sur un laps de temps très court mais au final tout est exacerbé, tout est amplifié et on ressent tout puissance mille.

Jusqu'à la fin.. l'apothéose, que je vous laisse découvrir pour ne pas vous gâcher le plaisir (ouais je suis comme ça, je suis sympa hein?)

Parce que la fin... la fin mon dieu... si je n'avais aucun doute sur la qualité des romans d'Amhéliie et Maryrhage, sur leur talent d'auteur et leur façon de nous entraîner encore et toujours dans leurs histoires et leurs univers, ce roman vient encore renforcer mes convictions.

Pas de surnaturel ici, pas de bad boys, juste deux mecs normaux, un peu abîmé par la vie pour l'un, curieux de nature pour l'autre, qui vont se rencontrer, se découvrir, en apprendre un peu plus sur leur nature profonde, dans une romance contemporaine sublime, qui vous laissera forcément songeur et vous fera vous poser tout un tas de questions sur le sens de la vie^^

Bref, du grand Amhéliie et Maryrhage que  je vous conseille très très fortement de lire!!!


Ma note:



Ce roman est un service presse numérique de :



Quelques informations sur Road:
Editeur : Auto-edition
Prix : 14 €
Date de sortie : 8 janvier 2017
Nombre de pages : 308 pages






mercredi 4 janvier 2017

Day & Kgnight (Day & Knight #1) de Dirk Greyson



Bonjour à tous!

j'espère que vous allez bien. Pour ma part ça  va plutot bien et je vous retrouve aujourd'hui avec la chronique du dernier livre lu en 2016 (et que j'ai d'ailleurs fini le 1er janvier) mais que je n'ai pas prit le temps de chroniquer en 2016. Normal si je l'ai fini le 1er janvier. Bref, une fosi de plus je tiens à remercier Dreamspinner Press en Français pour ce SP et c'est partit tout de suite pour la couverture et le résumé:


En tant qu’ancien agent de la N.S.A, Dayton Ingram est formé aux techniques de la Sécurité Intérieure. Il travaille désormais pour Scorpion et n’aspire qu’à une chose : aller sur le terrain. Intelligent, polyglotte, magicien de la technologie, il obtient sa chance en faisant échouer une agression dans une ruelle. Mais cette chance vient avec un inconvénient : un partenaire, Knighton, qui est un vrai mystère. Malgré ses recherches, Day ne trouve aucune information sur lui, pas même son prénom. 

Knight, ancien Marine, a sombré dans la boisson après la disparition de sa famille. Il décide d’en sortir et Scorpion lui offre sa chance : une mission visant à arrêter une grave menace terroriste au Yucatan, avec Day, un bleu. 

Pour arriver sur place sans attirer les soupçons, les deux hommes embarquent sur une croisière gay. Day, profondément dans son placard, et Knight, tout aussi enfermé, doivent se faire passer pour un couple. Les tensions sont fortes : l’ex Marine ne communique pas et l’ex N.S.A a les poils qui se hérissent face à la tendance au contrôle de son équipier. (...)

**********************************************


Alors alors... alors ouais hein? Ca fait penser à autre chose n'est ce pas? Et franchement difficile de ne pas comparer avec Ty & Zane mais une fois qu'on arrive à mettre de coté cette série culte, on prend le temps d'apprécier ce roman. Oui c'est Ty & Zane en moins bien, oui c'est du déjà vu et parfois un peu cliché mais franchement? Ca passe. On se laisse rapidement prendre à l'action et à l'intrigue et j'avoue que si je n'avais pas lu certaines chroniques je n'aurai même pas relevé certaines incohérences (mineurs les incohérences)
Alors oui Dirk Greyson est un pseudo d'Andrew Grey  et à priori comme souvent chez Andrew Grey, c'est une romance mignonne. Mais moi j'aime les romances mignonnes. (D'ailleurs le seul roman d'Andrew Grey que j'ai lu, je l'ai adoré alors hein...) 
Du coup j'ai beaucoup aimé ce roman qui est le premier tome d'une série (3 volumes à ce jour) et je sais que je prendrai plaisir à lire les autres tomes au fur et à mesure de leur sortie en vf. J'ai passé un bon moment avec ce roman qui mèle tout ce que j'aime: de l'action, de l'amour, de l'aventure et des personnages peut etre pas aussi charismatiques que les agents Garrett et Grady (Mais franchement... qui leur arrive à la cheville???) mais tout aussi attachants et qui m'auront fait passer un très très bon moment.

En résumé, une romance policère comme j'aime qui ravira les fans des romances mignonnes et qui est un joli clin d'oeil à ma série chouchou.


Ma note:

ce roman est un service presse numérique de 



Quelques informations sur Day & Knight :
Editeur : Dreamspinner Press
Prix : 15.12€
Date de sortie : 27 décembre 2016
Nombre de pages : 212 pages