mardi 17 juin 2014

Nos étoiles contraires de John Green



Bonsoir à tous!

Le voici le voilà, à peine commencé déjà fini.. ce fameux bouquin que j'avais hâte de lire et qui faisait parti du colis de Ialys suite au swap de la Malle aux Livres. Avant de vous laisser avec la quatrième de couverture, je voudrai juste vous dire qu'un film a tiré de ce livre et qu'il sortira au cinéma le 20 août 2014. Je vous mettrai la bande annonce à la fin de cette chronique.. en attendant, voici donc le résumé du livre:

Hazel, 16 ans, est atteinte d'un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l'évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. 

C'est là qu'elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. 

Et malgré les réticences d'Hazel, qui a peur de s'impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d'amour commence... les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie. 

******************************************************************************

Il y a quelques mois de ça, un peu avant que me vienne l'idée de créer mon blog, alors que je traînais sur FB, je suis tombée sur une photo tirée d'un film adapté d'un livre qui faisait grand bruit sur la toile... en voyant rapidement la photo je me suis dit "allez encore un roman d'amour M/M avec des ados.. mais c'est quoi cette manie?"

Parce que quand moi j'étais ado, (et je suis allée demander l'avis de mes potes FB à ce sujet) y'avait aussi des romances M/M (comprenez là garçon/garçon mec/mec, bref... vous voyez de quoi je parle) donc.. il y en avait oui, mais c'était plutôt réservé aux manga qui, avouons le, à l'époque n'étaient pas vraiment grand public. Depuis quelques temps par contre, les romances M/M fleurissent. Que ça soit dans les forums rpg ou dans la littérature.. et spécialement chez les romans jeunes adultes.. bon j'ai rien contre, il en faut pour tous les goûts.. mais j'avoue que j'ai du mal à comprendre pourquoi autant d'ado, filles pour la plupart, se passionnent pour ces romances...En règle générale, j'aime bien les histoires d'amour fille/garçon. Parce que j'aime bien les garçons et que mon coté midinette se pâme pour le premier mâle de papier venu.. j'ai lu quelques romans Harlequins M/M et à partir du moment où il y a des sentiments pour moi, ça passe.. que ça soit deux mecs, deux filles ou deux lapins... Autant je ne refuserai pas de lire un livre parce que les héros sont du même sexe, autant je n'irai pas en lire un PARCE QUE les héros sont du même sexe...

bref, tout ça pour dire que, au premier abord, j'avais pas envie de lire "Nos étoiles contraires."

Et puis j'ai continuée à être bombardée par des photos du film tiré du livre et tout le monde sur la blogosphère extasiait sur ce livre..et là j'ai réalisé que non, c'était pas deux mecs.. faut dire qu'elle avait les cheveux courts, Hazel, sur la photo.. normal.. pour une cancéreuse..donc je l'ai rajouté sur la PAL de ma liseuse.. et j'ai attendu.. et attendu.. et attendu.. parce que je savais que j'allais pleurer.. donc j'avais pas trop trop envie de m'y mettre. Et puis ma chère Ialys m'a un peu forcé la main mais j'avoue qu’après avoir lu la carte postale qui accompagnait son colis, je n'avais qu'une envie: que le petit livre bleu soit" Nos Etoiles contraires." Et quand j'ai ouvert le paquet j'étais aux anges.

Puis il a fallu trouver le courage de le lire. En lecture commune avec ma pote Gwenlan dont vous trouverez la chronique ici, histoire de trouver le courage.. donc dimanche, après avoir fini nos bouquins respectifs, on s'y est mise.. et le plus dur a été de s'attendre pour le dévorer.

Alors oui.. j'ai pleuré.. mais j'ai rit aussi, j'ai senti mon cœur battre, des papillons flotter dans mon ventre et à aucun moment ce livre ne tombe dans le pathos ou la nunucherie. Oui ce sont des ados, mais la maladie fait forcément grandir. Comme le dit l'auteur lui même, il ne s'agit pas d'un livre sur le cancer, il s'agit d'une tranche de vie, de celle d'Hazel et d'Augustus (Gus ça me fait penser à la souris dans Cendrillon^^) et de celle de leurs parents, de leurs proches, d'Isaac lui aussi atteint du cancer. Ce livre ne peut que nous toucher parce qu'il est juste. Non tous les malades ne sont pas des saints, ce n'est jamais facile de vivre avec une maladie, et parfois, les mots d'encouragements, les poncifs, les phrases bateaux font peut être du bien à ceux qui les disent,mais rarement à ceux qui les entendent. J'ai pleuré oui, mais peut être pas autant que certains. J'ai aimé ce livre mais il ne m'a pas non plus bouleversée. J'ai adoré lire certaines répliques déjà lues sur le net, c'était comme faire parti d'un tout, d'une communauté d'initié,ceux qui ont lu "Nos étoiles contraires" et les autres. L'écriture est fluide, le rythme.. parlons du rythme..avec Gwenlan, n'ayant pas la même édition, nous parlions en chapitre et non en page pour nous repérer dans notre avancée du livre.. et sur la fin.. les chapitres se raccourcissent drôlement.. au même rythme que l'histoire qui s'accélère. J'ai adoré cette façon de faire, ça rajoute tellement à l'histoire que je tenais à le souligner.

En résumé, Nos Etoiles Contraires est un roman à lire. Je vous le conseille fortement. Il est beau et poétique et touchant... c'est une petite pépite qu'il faut découvrir, un petit trésor qu'il faut avoir lu...OK?




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Release Day!! AD Ellis Kade & Cameron

✰ “Real-life romance that keeps you coming back for more.” ✰   Title: Kade & Cameron Series: Something About Him Book 6 - Can be ...