dimanche 3 mai 2015

Orgueil & Préjugés de Jane Austen



Bonjour à tous

J'espère que vous allez bien. Pour ma part c'est un petit dimanche tranquille à lire et à me détendre qui est au programme. Cependant, j'ai terminé hier soir ma relecture d'Orgueil et Préjugés que j'ai gagné sur la page Facebook de Jane Austen is my Wonderland parmi tout un tas de merveille lors du superbe concours organisé par Alice pour les 5 ans du blog. J'ai commencé à l'écouter en audiobook sur le chemin du retour des vacances et l'ai donc terminé en version papier une fois rentrée à la maison.

Comme d'hab la couverture de la sublime edition que j'ai gagné et le résumé:



Orgueil et préjugés est le plus connu des six romans achevés de Jane Austen. Son histoire, sa question, est en apparence celle d'un mariage: l'héroïne, la vive et ironique Elizabeth Bennett qui n'est pas riche, aimera-t-elle le héros, le riche et orgueilleux Darcy ? Si oui, en sera-t-elle aimée ? Si oui encore, l'épousera-t-elle ? Mais il apparaît clairement qu'il n'y a en fait qu'un héros qui est l'héroïne, et que c'est par elle, en elle et pour elle que tout se passe.


**************************************************************

Difficile de donner mon avis sur ce classique si ce n'est que j'ai adoré. C'est le premier roman de Jane Austen que j'ai lu et même si ce n'est pas mon préféré, il s'agit quand même là d'un classique du genre. Qui n'a pas au moins une fois dans sa vie entendu parler de Orgueil et Préjugés ou de Mr Darcy? Forcément j'ai aimé. J'adore l'humour si particulier de Jane Austen, sa façon de peindre les us et coutumes de cette société si éloignée de notre société actuelle. J'aime ses phrases alambiquées, sa façon de passer certains détails de ne même pas finir ses phrases parfois. J'ai aimé l'histoire compliquée entre un Darcy si droit si fier et une Lizzie si décidée à agir selon ses principes et ses préjuges qu'elle ne voit même pas en quoi son comportement est finalement semblable à celui de Darcy. 

Il est difficile de trouver les mots pour chroniquer un roman qui l'a été déjà des centaines de fois avant moi et le sera encore mais je peux simplement vous dire que comme les autres romans de Jane Austen, même s'il parait un peu nébuleux, c'est une petite perle d'humour, de satire de la société de l'éopque et bien sur d'amour. De sentiments purs et forts et tellement, tellement retenus, tellement différent de ce qu'on peut lire aujourd'hui. Pas un baiser, pas une étreinte et pourtant on ne doute pas une seconde de l'amour fort qui unit Lizzie et Darcy ou Jane et Bingley.

Je ne peux que trop vous conseiller de lire ce roman si ce n'est déjà fait.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire